27 août 2017

Développement du Meiping

Sous les Song la porcelaine blanche de type Ding, dans la province de Hebei, apporte enfin aux vaisselles l'hygiène nécessaire pour le stockage et l'utilisation des nourritures et des boissons. Elle est bientôt concurrencée par la porcelaine de type Qingbai qui inaugure la réputation durable des fours de Jingdezhen.

Les Tang avaient conçu un nouveau vase pour l'usage du vin. Ce récipient de forte contenance aux épaules renflées avait un col très étroit facile à boucher. Cette forme complexe inconnue à l'âge du bronze était tout d'abord réalisée en grès. Il sera développé en porcelaine sous les Song du Nord puis du Sud. Son étroit orifice invite à l'utiliser comme vase à fleurs et il est connu sous le nom de meiping signifiant vase de prunes.

Le 13 septembre à New York, Sotheby's vend un petit meiping Ding de 25 cm de haut, lot 84 estimé $ 500K. Il est daté par thermoluminescence de la période des Song du Nord, il y a 900 à 1000 ans. Cette attribution est sans doute corrélée par la finesse de sa ciselure à décor de fleurs et feuilles de pivoines.

Le positionnement renversé des pièces dans les fours était un casse-tête pour les potiers Ding qui ne parvenaient pas à réaliser la glaçure sur le pourtour supérieur. Le meiping Song qui vient en vente ne semble pas avoir ce défaut, soit parce que le positionnement de cette pièce était différent des bols et des coupelles soit parce qu'il bénéficiait des améliorations technologiques de la fin de la période.

Quoi qu'il en soit, l'extrême rareté des meiping en porcelaine d'une telle ancienneté atteste qu'il s'agissait encore d'un tour de force à cette époque.