5 août 2017

Le Salaire d'un Costaud

Lou Gehrig est une force de la nature, pesant 6,4 Kg à la naissance. Il commence le baseball à l'âge de 17 ans en 1920 dans les collèges et un peu plus tard pour les Hartford Senators en Eastern League. Peut-être par référence à Babe Ruth qui est son aîné de 8 ans, Lou est surnommé The Eastern Babe.

Dès cette première phase ses exploits sont sensationnels. Dès 1920 il attire l'attention en marquant devant 10 000 spectateurs un des points les plus prestigieux et les plus rares du baseball, un grand chelem dont il sera pendant toute sa longue carrière le meilleur spécialiste.

Lou est né à New York. Ses qualités intéressent très logiquement les dirigeants des New York Yankees avec qui il joue son premier match en Major League le 15 juin 1923.

A cette époque le joueur vedette des Yankees est Babe Ruth, suffisamment en position de force pour décrocher en 1922 un salaire hebdomadaire de $ 1000. Un exemplaire original du contrat a été vendu pour $ 550K incluant premium par Goldin le 30 avril 2016.

Le président du club, Jacob Ruppert, qui a accepté les conditions exorbitantes de Ruth, est décidément un manager compétent. Le 30 août 1924 Gehrig signe son premier contrat avec les Yankees pour un salaire mensuel de $ 800, bien en-dessous évidemment du salaire de Ruth mais néanmoins tout à fait attractif pour un rookie. Un exemplaire original de ce document signé par Gehrig, Ruppert et deux autres officiels est à vendre par Heritage à Dallas le 19 août avec extended bidding, lot 80093 estimé $ 500K.

Lou fait ses preuves. A partir du 1er juin 1925 il joue 2130 jeux consécutifs avec les Yankees. Ce record époustouflant sera dépassé en 1995 par Cal Ripken Jr des Baltimore Orioles et ne sera jamais approché par aucun autre joueur en Major League.