2 août 2017

Six Heures sur le Nürburgring

Porsche a compris qu'ils ne peuvent pas gagner toutes les compétitions d'endurance avec un modèle unique. La puissante et lourde 917 permet les pointes de vitesse indispensables pour gagner au Mans.

Sur les routes sinueuses une voiture agile est nécessaire. La 908 au moteur de 3 litres fait l'objet de variantes successives qui suivent à la fois le besoin crucial d'allègement pour maintenir l'avance sur les concurrentes et les modifications incessantes des règlements.

Les premières 908 sont des coupés. En 1969 avec la 908/02 Porsche renonce à l'habitacle fermé. Ce spyder très bas ouvre la période de minimalisme extrême de la forme des voitures, l'optimisation de l'aérodynamique ne laissant la place à aucune initiative esthétique. Ces voitures plates sont encore plus spectaculaires avec des couleurs criardes.

Avec un châssis plus court la 908/03 introduite en 1970 ne pèse pas plus de 500 Kg. Elle inclut une ultime subtilité consistant à décentrer les masses vers le côté droit pour une meilleure efficacité dans les circuits fermés du Nürburgring et de la Targa Florio. Des ailerons verticaux sont ajoutés à l'arrière en 1971.

Les 908 gagnent les 1000 Km du Nürburgring tous les ans de 1968 à 1971, battant le record de 6H 54 obtenu l'année précédente par une Porsche 910. La progression récompense les efforts de conception : 6H 34 par une 908 en 1968, 6H 11 par une 908/02 en 1969, 6H 05 par une 908/03 en 1970 et 5H 51 en 1971 par une 908/03 pilotée par une équipe privée.

Construite comme prototype en janvier 1970, une 908/03 à terminé à la seconde place la même année aux 1000 Km du Nürburgring. Revenue ensuite à l'usine comme voiture de développement, elle a reçu les ailerons arrière. Restaurée dans sa configuration et sa livrée jaune du Nürburgring 1970, elle est estimée $ 3,5M à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 19 août, lot 256. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.