9 sept. 2017

Illumination Himalayenne

L'art du métal doré est millénaire dans les montagnes de l'Himalaya. Dans l'isolement de leurs monastères les artistes ont développé et maintenu quelques caractéristiques originales avec un grand raffinement dans la ciselure.

Le 13 septembre à New York, Christie's vend un Bouddha en bronze doré de 51 cm de haut réalisé au Népal il y a 800 à 600 ans, lot 620 estimé $ 600K. Cette figure creuse servait de reliquaire et a conservé un mélange d'écritures, textiles et herbes.

Le Sage est figuré au moment précis où il atteint l'extase après avoir définitivement repoussé les démons. Il est assis dans la position du bhumisparsha mudra : la paume de la main gauche est ouverte vers le haut pour une offrande et la main droite touche le sol pour signifier que le corps du Bouddha assure désormais le lien mystique entre la Terre et le Ciel. Le regard est intériorisé, le troisième oeil est proéminent et les doigts de pied sont en éventail.

Le 3 octobre à Hong Kong, Bonhams vend un Bouddha de 34 cm de haut dans la même attitude, sauf que la foudre apparaît sous la main droite. Il a été réalisé au Tibet il y a 600 à 500 ans en alliage de cuivre doré à l'exception des cheveux teints en lapis et du bol à offrandes qui ici a subsisté. Cette figure est estimée HK$ 15M, lot 22.

Sur cette pièce plus récente que la statuette discutée plus haut, l'éloignement du canon Bouddhique est plus visible, avec un visage triangulaire mettant en valeur le large front aux dépens du menton et un nez à l'arête vive. Le buste et les bras sont trop longs, sans doute volontairement pour accentuer la posture autoritaire. La robe patchwork incrustée de turquoises, grenats et lapis est inspirée de la soie impériale Chinoise.