16 sept. 2017

Le Sceau des Autographes

Poète et calligraphe, Qianlong était aussi un arbitre des bons goûts littéraires. Quand il consultait un document, il y apposait un de ses sceaux inscrits d'un court texte qui témoignait de sa propre appréciation, le plus souvent philosophique.

Certainement passionné par cette activité qui l'aidait à définir et maintenir son rôle de Fils du Ciel, Qianlong posséda pas moins de 1800 sceaux que l'on peut séparer en deux catégories : les sceaux en jade, souvent ornés de dragons en ronde bosse, offerts à l'empereur pour les anniversaires et les grands évènements, et les sceaux pour son usage courant.

Le 23 septembre à Toulouse, Primardeco vend au lot 1 ici lié sur la plate-forme Ivoire-France un sceau de 9,2 cm de haut et de base carrée 4,2 x 4,2 cm, exceptionnel par son inscription en quatre caractères Qianlong Chen Han signifiant "écrit du pinceau de Qianlong" pour authentifier les écrits faits de sa propre main. Cette pièce en stéatite beige a la forme d'une montagne escarpée incisée en très faible relief de scènes de bons augures incluant le yin et le yang.

Un seul autre exemple de sceau Qianlong Chen Han est connu. De forme similaire, il est conservé à la Cité Interdite de Beijing.

Un sceau de matériau, forme, dimensions et décor similaires au lot qui vient en vente a été vendu pour € 600K incluant premium par Armor-Enchères le 24 novembre 2013. Il inscrit une phrase de l'empereur inspirée par un poème antique.