20 sept. 2017

Rotation et Miroir du Bien et du Mal

Le 6 octobre à Londres, Christie's vend au lot 16A une huile sur toile 198 x 148 cm peinte par Francis Bacon en avril 1971 et intitulée Study of Red Pope 1962 2nd version. Ce titre inhabituel indique que pour l'artiste cette oeuvre inspirée du portrait d'Innocent X de Velazquez est un point culminant de ce thème.

Conçu comme une sorte de triptyque concentré sur une seule toile, 2nd version pose des questions existentielles et réserve de nombreuses surprises.

Le pape dans la position recroquevillée d'Innocent X est installé dans un environnement circulaire comme s'il était assis sur un tourne-disque. La pièce est fermée avec deux miroirs curvilignes latéraux, offrant un mystère de la réflexion apparenté aux Ménines de Velazquez. Le miroir de droite apporte la figure très reconnaissable de l'amant de Francis, George Dyer.

La scène est une rencontre impossible entre les deux personnages. Chacun incarne à la fois le bien et le mal. Le vieux pape veule ne maîtrise pas les responsabilités de sa fonction dont il est le représentant unique. L'homme ordinaire au trouble passé est devenu l'idole suprême dans la vie de Francis.

Le pape tournant a atteint une position où il ne peut pas voir George. Au contraire George cherche à établir la communication et tend la main vers le reflet de la ficelle d'une sonnette ou d'une lumière hors champ.

George se suicide six mois plus tard à Paris pendant que Francis prépare dans cette ville la grande exposition qui le consacre comme un artiste majeur de son temps. Francis traumatisé n'aura plus besoin des papes. Le fantôme de George assurera désormais à lui seul le mystère de l'esprit et de la chair.