1 oct. 2017

Autoportrait sur Fond Noir

En 1986, âgé de 40 ans, Robert Mapplethorpe apprend qu'il a le virus du SIDA. Il réagit par une suractivité destinée à promouvoir son oeuvre et sa vision sociale et artistique. Il crée en mai 1988 la Robert Mapplethorpe Foundation sans but lucratif, qu'il engage également dans la lutte contre le SIDA.

Pourfendeur de tous les tabous sexuels dans sa vie et son art, Mapplethorpe a réalisé de nombreux auto-portraits avec une grande variété de positions et d'expressions.

L'auto-portrait de 1988 est un chant du cygne. Les joues sont déjà creuses et les tempes grisonnent. Robert tient une canne à marcher qui renforce le message de son vieillissement prématuré. Le pommeau est un petit crâne positionné dans la même direction que les yeux grand ouverts de l'artiste. La prise de vue est focalisée sur le poing et la canne : le visage triste un peu flou est prêt à sombrer dans le néant. Le corps habillé d'un chandail noir n'est pas visible sur le fond noir.

Les tirages au platine sont chers mais apportent les meilleures nuances de gris. Depuis les années 1920 les grands artistes les utilisent pour leurs meilleures images noir et blanc. Robert réalise en 1988 trois tirages numérotés et une épreuve d'artiste de son nouvel autoportrait, en format 58 x 48 cm. Le numéro 3/3 est estimé £ 300K à vendre par Christie's à Londres le 3 octobre, lot 12.

Cette image est rare. Un tirage argentique d'une série de 10 du même format a été vendue pour £ 58K incluant premium par Sotheby's le 8 juillet 2004.