14 oct. 2017

La Couleur plein les Yeux

En 1935 Man Ray prépare sa peinture A l'heure de l'Observatoire - Les Amoureux qui est sa contribution majeure au surréalisme. Les lèvres rouge vif flottant au-dessus du paysage ont les contours de deux corps nus superposés.

L'artiste réserve la peinture pour les images oniriques et utilise préférentiellement la photographie pour les compositions basées sur le réel. Ce champion de l'érotisme regrette l'absence de couleurs dans la photographie d'art. L'autochrome et le dufaycolor ne sont utilisables qu'en petit format. Man Ray essaye le meilleur procédé trichrome mais abandonne aussitôt parce que la difficulté technique freine la créativité.

Man Ray essaye ensuite les crayons de couleurs sur les tirages noir et blanc. Au tout début de la photographie les miniaturistes se reconvertissaient dans la photographie pour colorier à l'aquarelle les photographies d'édition, apportant une illusion de réalisme qui plaisait aux clients. L'expérience de Man Ray est une application rare en son temps de cette pratique en grand format.

Le 19 octobre à Paris, Sotheby's vend Tearful woman, tirage argentique noir et blanc 23 x 18 cm réalisé et coloré à la main par Man Ray et daté 1935, lot 31 estimé € 300K.

Les couleurs sont variées et charmantes. La peau du visage est lisse et rose. Sous les sourcils soigneusement maquillés, les yeux regardent vers le haut, remplis d'humidité juste avant l'émission des gouttes de larme. La bouche très rouge est entr'ouverte, montrant bien que les yeux expriment l'émotion et pas le chagrin. L'identité du modèle est inconnue.

D'après le communiqué de presse de Sotheby's, un seul autre tirage est existant. Daté 1936 et de même format que l'image à vendre par Sotheby's, il avait appartenu à Robert Mapplethorpe. Il a été vendu par Christie's le 17 mai 2017 pour $ 2,17M incluant premium sur une estimation basse de $ 400K.

Cette technique n'a pas réellement eu de suite. Les progrès de la photographie en couleurs laissent espérer des procédés plus directs. Le Kodachrome pour diapositives de format cinéma sort en 1935 et le film négatif Kodacolor en 1942. Il faudra cependant attendre les années 1970 pour que William Eggleston lance la photo d'art en couleurs.