8 oct. 2017

La Muse Facile d'Eluard

Les poètes et les artistes ont besoin d'une muse. Nusch est acrobate au Grand-Guignol quand elle rencontre par hasard René Char et Paul Eluard, en 1930. Elle a 24 ans. Paul et Nusch ne se quittent plus. Ils se marient en 1934.

Pour le poète Nusch est la femme idéale dont le corps se confond avec les forces de la nature. Elle est la "tranquille sève nue" de sa déclaration d'amour. Pendant que Paul compose ses poèmes, il confie sa muse à Man Ray, le photographe du groupe surréaliste.

Le recueil de poèmes intitulé Facile est publié en 1935. Ses sept doubles pages sont des imbrications choquantes pour l'époque du texte panthéiste et des photos 24 x 18 cm du corps nu de Nusch. Imprimées en héliogravure, les douze photos de Man Ray marquent la variété de son savoir faire avec effets d'éclairage, solarisations et silhouettes.

Paul reçoit un des cinq exemplaires hors commerce sur papier japon impérial. Paul Bonet réalise en 1943 une reliure surréaliste en dessinant les silhouettes entremêlées des mains que les deux amoureux ont posé alternativement sur sa maquette.

L'exemplaire a été dédicacé au poète par Nusch et surtout par Man Ray qui exprime par des mots le plaisir de leur collaboration et de leur amitié. Man Ray ajoute trois tirages argentiques de photos du livre et un rayogramme original en surimpression d'un nu solarisé de Nusch ainsi que six autres photos de plus petit format.

Le livre est estimé € 500K à vendre par Christie's à Paris le 19 octobre, lot 23.