15 oct. 2017

Le Moteur des Charlatans

La brouille avait été durable dans la famille Peugeot entre les partisans et les adversaires de la construction automobile au point que l'activité avait été scindée en deux sociétés indépendantes. Après la mort d'Eugène, ses fils sont enfin attirés par l'automobile et créent la marque Lion-Peugeot. Même après la fusion des deux sociétés en 1910 les réticences persistent. L'équipe de course de la marque reçoit en interne le surnom péjoratif de Charlatans.

Après une première expérience dans la conception de moteurs pour la marine, le jeune ingénieur Ernest Henry est embauché par Peugeot en 1911. Il est intégré à l'équipe des Charlatans où il écoute les idées novatrices des pilotes.

Henry conçoit une synthèse de deux techniques : le double arbre à cames en tête et les quatre soupapes par cylindre. A cette époque les organisateurs des compétitions commençaient à limiter les volumes. Les voitures Peugeot équipées du moteur conçu par Henry sont la L76 (7,6 litres) et la L3 (3 litres) en 1912, la L56 (5,6 litres) en 1913 et la L45 (4,5 litres) en 1914. Dans un dernier défi aux traditionalistes de la société ce L signifie Lion.

Grâce à ces innovations les Peugeot des Charlatans ont des châssis allégés et une meilleure tenue de route. Elles commencent à dominer les compétitions de l'ACF en France puis les 500 miles d'Indianapolis.

Le moteur Peugeot-Henry est tellement en avance sur ses concurrents que les organisateurs d'Indianapolis craignant que la guerre freine l'intérêt de leur évènement demandent à un constructeur Américain de construire des répliques. Il est par cet intermédiaire le précurseur de tous les moteurs modernes.

Deux de ces voitures Peugeot ont survécu. Le 11 novembre dans la vente sur place de la collection Bothwell près de Los Angeles, Bonhams vend une L45 dans un état d'authenticité sensationnel pour une voiture de cette époque. Son châssis et son moteur portent le numéro 1 et la carrosserie est d'origine. Grâce à l'amélioration des technologies des pneus, elle a été chronométrée à 165 Km/h en 1949, une vitesse sans précédent pour une voiture fabriquée avant la première guerre mondiale.

La L45 est estimée $ 3M, lot 408. Elle a été filmée en fonctionnement par un spectateur lors du Goodwood Festival of Speed 2011. Cette vidéo est partagée sur YouTube.