1 oct. 2017

Le Nymphée d'Alexandre

Après la mort de Septime Sévère en 211 de notre calendrier, sa dynastie tombe dans le chaos. Les deux derniers empereurs sont de faibles adolescents. Elagabale suscite toutes les haines par sa politique religieuse et reçoit une réputation de monarque vicieux qui dépasse probablement la réalité.

Après l'assassinat d'Elagabale en 222, tous les espoirs sont mis dans son successeur Sévère Alexandre âgé de 14 ans. Ses conseillers sont des juristes. Cette désignation de Sévère n'est pas dynastique. C'est plutôt un encouragement à déployer une force de caractère que le jeune homme n'aura jamais.

Sévère Alexandre commence son règne comme un grand bâtisseur. Il agrandit les Bains de Néron en commençant par y adjoindre en 226 le Nymphaeum Divi Alexandri dont le castellum existe encore aujourd'hui. Selon une pratique courante en son temps, le nymphée est un bassin créé pour accueillir et honorer les nymphes et flanqué d'un bâtiment à plusieurs étages pouvant servir d'arc de triomphe.

Le 24 octobre à Zurich, NAC (Numismatica Ars Classica) vend un aureus de Sévère Alexandre, lot 543 estimé CHF 275K, ici lié sur la plate-forme d'enchères Sixbid. La frappe est profonde et nette et l'état est excellent.

Le portrait en profil réaliste montre un jeune homme avec une petite barbe. La tête est laurée et le buste est drapé et cuirassé. Le revers est une vue du nouveau monument et de son bassin semi-circulaire, avec des arches, des statues de victoires et le quadrige de l'empereur.

Ce modèle a été frappé en 226 ou peu après. L'empereur n'avait pas encore montré son incompétence militaire. Un seul autre exemple est connu. Cette rareté pourrait s'expliquer par un retour de certaines pièces en fabrication pour remplacer le nymphée par les bains quand l'hommage à ce faible empereur est devenu politiquement incorrect. Sévère Alexandre a été assassiné dans un coup d'Etat après treize ans de règne.