14 oct. 2017

Vertige à Berlin

Quand il s'établit à Berlin en 1911, Ernst Ludwig Kirchner est déjà un maître de la gravure. Un exemplaire de sa lithographie en couleurs de 1909 Dodo mit japanisches Schirm a été vendu pour CHF 980K hors frais par Galerie Kornfeld le 6 juin 2008.

Ce séjour à Berlin est un échec. L'école privée de peinture moderne qu'il crée avec Pechstein ferme presque immédiatement. L'amateur de nus en plein air est oppressé dans la grande ville. Il regarde avec une commisération mêlée d'effroi les passants anonymes dans la rue. Leur expression stylisée est patibulaire. Les groupes sont serrés mais la communication est absente.

L'artiste exprime ce malaise à partir de 1913 dans ses Strassenszenen. Une huile sur toile 122 x 91 cm peinte en 1913-1914 en couleurs saturées a été vendue pour $ 38M incluant premium par Christie's le 8 novembre 2006.

La gravure sur bois permet des noirs saturés qui expriment le rejet de la vie citadine par l'artiste. Un Fünf Kokotten 52 x 39 cm imprimé en 1914 a été vendu pour CHF 920K hors frais par Galerie Kornfeld le 15 juin 2012.

Le 23 octobre à New York, Sotheby's vend la gravure sur bois 26 x 27 cm d'une Strassenszene, lot 99 estimé $ 500K. Elle est datée 1912 au crayon. Cette date est peu crédible. La maison de ventes date la gravure de 1913-1914.

Le malaise est portée à son paroxysme par la vision en plongée et par la perspective fuyante des bords verticaux. Cette image est connue en cinq exemplaires. Parmi eux l'exemplaire à vendre est le seul sur lequel l'artiste a ajouté des ombres violet foncé avec la technique du monotype. Par son ambiance étouffante cet exemplaire est un chef d'oeuvre de la gravure expressionniste.