4 nov. 2017

La Dame de la Revue Blanche

Les trois frères Natanson créent à Liège en 1889 La Revue Blanche, magazine littéraire et artistique qui s'établit à Paris peu après. Une activité sociale intense s'établira autour de la pianiste Misia Godebska qui épouse Thadée Natanson en 1893.

Misia est en effet une muse attachante dans cette ambiance de vie libre proche des anarchistes. Musiciens, danseurs, poètes et artistes gravitent autour de sa personnalité charismatique à la fois séductrice, autoritaire, burlesque, hyper-active, nymphomane et mythomane. Le mari est complaisant. Pendant les étés les Natanson hébergent leurs amis dans leur maison de campagne à Villeneuve-sur-Yonne.

Edouard Vuillard est fou de Misia dont il réalisera environ 90 portraits. Membre du groupe Nabi depuis 1889, il peint surtout des scènes d'intérieurs feutrés qui sont des prétextes pour des textures colorées qui anticipent Matisse.

Une de ces scènes est estimée $ 7M à vendre par Christie's à New York le 13 novembre, lot 49 A. Décentrée et complexe comme une composition de Degas, cette huile sur toile 70 x 51 cm peinte en 1899  montre trois personnages à Villeneuve.

Misia au premier plan manipule un bol de porcelaine. Le chien quémande un sucre. Vallotton derrière elle discute avec Thadée reconnaissable à sa barbe mais par ailleurs presque entièrement sectionné par le bord de l'image. Les deux groupes s'ignorent l'un l'autre, laissant au timide Edouard son illusion d'intimité avec la belle. Le fond est une double nature morte, avec une plante sur une table et l'image au mur d'une peinture décorative faite autrefois par Edouard pour Thadée.