8 nov. 2017

La Peinture Assassinée

Dès sa période surréaliste Joan Miro sait que la peinture n'est rien d'autre que des couleurs sur un support. Il commence à intituler ses peintures par cette description élémentaire : "Peinture", avec parfois un sous-titre. Son désir est poétique. En 1927 il est très proche de l'abstraction avec des images d'ambiance nocturne où cohabitent des taches et des lignes à peine perceptibles.

Pour les surréalistes cette tendance est une dérive inadmissible. Miro n'est pas d'accord avec les affiliations communistes du groupe. La rupture est hargneuse. Quand Miro annonce en 1930 à Tériade qu'il veut assassiner la peinture, cela veut dire qu'il veut définir un art nouveau, seul, sans influence d'aucune école passée ou présente.

Pendant les deux années suivantes, il essaye des collages abstraits qui ne le satisfont pas. Au début de 1933 chez sa mère à Barcelone, il définit un processus en deux étapes pour une série homogène de 18 oeuvres. Il réalise 18 maquettes en collant des papiers pliés ou froissés. Chaque huile sur toile s'inspirera d'une de ces maquettes sans en être une copie. Le titre "Peinture" est réutilisé pour cette série.

Ce processus post-Dadaïste peut sembler complexe comparé à une peinture directe. Miro sait que son imagination est illimitée. Il a sans doute voulu apporter un guide pour éviter toute figuration. Il exprime son subconscient par une composition similaire aux Peintures de 1927 sauf que les taches inspirées par les collages sont de couleurs vives, apparaissant comme des objets abstraits flottant en avant de la nuit.

Une Peinture 146 x 115 cm faite en 1933 a été vendue pour $ 11M incluant premium par Christie's le 8 mai 2013. Une huile sur toile 130 x 162 cm de cette série de Peintures est estimée $ 18M à vendre par Christie's à New York le 13 novembre, lot 31 A.

Les Constellations peintes en réaction au déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale sont de conception similaire aux Peintures de 1933. Le rêve de la nuit étoilée est désormais avoué par l'artiste et le thème mythique de la constellation apporte un retour à une certaine figuration.