12 nov. 2017

Les Créatures d'Amsterdam

En 1985 à Amsterdam la Galerie Paul Andriesse consacre une exposition solo à Marlene Dumas sous le titre Les Yeux des Créatures de la Nuit.

Née en Afrique du Sud, Dumas est alors établie depuis dix ans en Hollande où elle a effectué des études d'art et aussi de psychologie. Ses amis des communautés artistiques d'Amsterdam l'intéressent par leur vie nocturne, leurs vices et leurs désarrois.

Sous les mauvais éclairages les visages sont blafards et maladifs. Les gens de la nuit contre-balancent leur banalité par leur envie de plaisir. Leurs portraits peints par Dumas bien au-delà de la grandeur nature anticipent de quelques années l'expression de la vraie laideur par les Young British Artists dont Jenny Saville. Elle travaille d'après des photographies comme avait fait Francis Bacon.

Le 16 novembre à New York, Phillips vend une huile sur lin 125 x 211 cm intitulée Les doigts jaunes de l'artiste peinte par Marlene Dumas en 1985, lot 13 estimé $ 2,2M, ayant fait partie du groupe des Yeux des créatures de la nuit.

Cette oeuvre est un diptyque constitué de deux portraits sur fond noir. Les deux personnages regardent devant eux et s'ignorent l'un l'autre comme les solitaires de Munch. A gauche l'homme hébété par la nuit a les doigts jaunis par la peinture fraîche mais aussi par l'abus du tabac. A droite la jeune femme qui est une assistante d'Andriesse a les yeux trop grand ouverts et cache sa bouche derrière un verre de vin rouge.