4 nov. 2017

Les Diamants de la Couronne de France

La collection des Diamants de la Couronne de France est un patrimoine déclaré inaliénable par François I en 1530. Elle s'agrandit au fil des ans pour constituer les éléments des bijoux royaux et impériaux sans cesse recomposés selon les variations des modes jusqu'à la chute du Second Empire en 1870. La collection a été démantelée au début de la Troisième République.

Le cardinal Mazarin était un avide collectionneur d'art et de bijoux. A sa mort en 1661 il lègue 18 diamants à la Couronne en une sorte de dation qui l'autorisait à transmettre le reste de son héritage à sa famille. Ce groupe inclut le Sancy qui était considéré comme le plus beau diamant connu en Europe avant la découverte du Régent.

A cette époque tous les diamants importants ont été extraits des mines de Golconde. Il faudra attendre 1725 pour qu'une source Brésilienne vienne concurrencer cette provenance Indienne.

On notera que le Beau Sancy qui ornait la couronne du sacre de Marie de Médicis était un cadeau de Henri IV qui n'était pas inaliénable. Il quitta la France en 1641 et fut vendu pour CHF 9M incluant premium par Sotheby's le 15 mai 2012.

Le 14 novembre à Genève, Christie's vend au lot 600 Le Grand Mazarin qui avait été une pièce majeure du legs du cardinal. Analysé par le GIA avant la vente, ce diamant taillé en brillant pesant 19,07 carats est de type IIa. Sa transparence VS2 est sensationnelle pour un diamant historique. Sa couleur rose pâle est extrêmement rare.

Le Grand Mazarin a été porté par Marie-Thérèse, épouse et reine de Louis XIV, ensuite par Louis XIV lui-même dans une chaîne et par Marie-Louise, épouse et impératrice de Napoléon I, dans un diadème réalisé par Nitot.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Christie's et à lire l'intéressant article qui l'accompagne.