23 nov. 2017

Les Pagaies de Danse de l'Ile de Pâques

Près de 900 colossales statues anthropomorphes de pierre délimitaient et surveillaient les espaces des cérémonies festives de l'île de Pâques. Les participants utilisaient une grande variété d'accessoires en bois dont le style va de la très fine expression des figures d'ancêtres à la sublime simplification des pagaies plates de danse incluant les ao et les rapa.

Les ao, de grande dimension, étaient réservés aux dignitaires. Plus courts et très minces, les rapa étaient utilisés par paires par les danseurs virtuoses qui les faisaient tournoyer, un dans chaque main. Ils n'ont pas d'équivalent dans les autres cultures tribales. Les plus grands rapa atteignent 1,20 m.

Le rapa a la forme d'un mince cylindre servant de poignée avec une pale plate à chaque extrémité. La partie haute a le contour d'une tête avec des excroissances pour les ornements d'oreilles. Les traits du visage dessinés à l'identique sur les deux faces sont seulement constitués de la double arche géométriquement parfaite du nez et des sourcils. La partie basse en forme de poire est l'abdomen. Elle est prolongée par un phallus. Les membres sont absents.

Un rapa de 82 cm de haut a été vendu pour € 1,9M incluant premium par Sotheby's à Paris le 10 décembre 2014 sur une estimation basse de € 300K.

Dans la même salle de ventes le 12 décembre au lot 7, un lot de deux rapa qui constituaient probablement une paire lors de leur collection est estimé € 1M. Seul l'un d'eux a le phallus. Ils mesurent respectivement 78 et 71 cm.