11 nov. 2017

Prestige en Or Blanc

Dans le haut de gamme des montres Patek Philippe des années 1950 la référence 2497 s'inscrit au côté du chronographe 2499 dont le boîtier et le cadran sont très similaires dans leurs versions de base.

La marque met bien des espoirs dans la 2497. Rompant avec sa pratique de numérotation séquentielle des éléments, elle réserve pour ce modèle et sa version étanche 2438/1 deux centaines de numéros de mouvements, de 888,000 à 888,199. 115 seulement de ces numéros sont utilisés pour la 2497 qui est une des plus rares productions de série.

La rareté n'empêche pas l'existence de variantes. Réalisée par commande spéciale pour un client qui voulait honorer l'empereur Haile Selassie, une 2497 assemblée en 1954 avec un cadran militaire a été vendue pour CHF 2,9M incluant premium par Christie's le 15 mai 2017.

Pendant très longtemps les riches clients réclamaient uniquement des boîtiers en or jaune ou rose. Trois 2497 seulement ont été faites en or blanc. Sans grand succès ! L'une d'elles assemblée également en 1954 a attendu un client pendant neuf ans dans les stocks disponibles de Patek Philippe.

Cette montre a le cadran classique du milieu des années 1950 avec chiffres arabes pour les heures. Curieusement une loupe est intégrée dans le verre pour mieux voir le jour et la date, une caractéristique qui n'était plus proposée régulièrement par Patek Philippe à son époque. Encore plus rare, une rainure dans le boîtier facilite l'accès de l'utilisateur au bouton correcteur sans défaire le bracelet. Bien que le catalogue n'envisage pas cette hypothèse, une production spéciale est possible pour un client âgé qui n'a pas pu prendre possession de sa commande.

Cette 2497 en or blanc est à vendre par Phillips à Genève le 12 novembre, lot 231 estimé CHF 1,5M. Le blog de la maison de ventes indique qu'elle avait été vendue aux enchères pour un prix similaire en 2005 (je n'ai pas trouvé d'autre information sur ce résultat ancien). Elle est restée dans un excellent état d'origine.