2 déc. 2017

L'Armure de Daphne Guinness

L'excentricité Britannique est sans limite. Daphne Guinness est née sous un auspice social favorable, descendant à la fois des brasseurs Irlandais et d'une des soeurs Mitford. Entrée dans le monde de la mode avec son amie d'enfance Isabella Blow qui avait lancé la carrière d'Alexander McQueen, elle est régulièrement nommée dans les best dressed lists. Elle prétend être timide et poétique, cachée derrière son apparence à la façon des punks.

Ses interventions sont souvent spectaculaires. En 2010, elle achète en totalité la garde-robe de Blow pendant la préparation d'une vente aux enchères, trois ans après le suicide de son amie.

Un jour Daphne Guinness est menacée d'une bousculade dans une exposition qu'elle visite avec Alexander McQueen et Shaun Leane. Retrouvant le désir de protection de son enfance, elle dit à Leane : "Donne-moi une armure ! Protège-moi ! Donne-moi un gant !".

L'invitation était habile. Leane avait construit pour McQueen les corsets métalliques en anneaux dimensionnés au plus près du corps. 21 séances d'essayage sont nécessaires pour que Leane ajuste à la main de Guinness le gant en mailles d'or blanc. Le travail est proche de son achèvement en 2010 au moment du suicide de McQueen. La robe imaginée par le couturier pour accompagner le gant ne sera jamais commencée. Leane termine le gant avec un pavage de 4290 diamants. En tout le travail a duré quatre ans.

Cette pièce unique en son genre intitulée Contra Mundum est une synthèse entre l'armure et la mode, ornée sur sa manchette amovible d'une envolée d'oiseaux groupés pour décourager les prédateurs. L'ensemble est estimé $ 300K à vendre par Sotheby's à New York le 4 décembre, lot 43.