3 déc. 2017

Les Artilleurs à Cheval du Bengale

Le 6 décembre à Londres, Dix Noonan Webb vend un groupe de sept médailles attribuées à un officier de l'armée des Indes, lot 1 estimé £ 200K, incluant sa Victoria Cross décernée en 1858. Voici le lien vers le communiqué de presse. Cet ensemble qui avait été conservé par la famille sort de l'oubli un soldat exceptionnel.

La Mutinerie Indienne est déclenchée le 10 mai 1857. C'est une guerre civile compliquée par l'impossibilité de différencier les amis et les ennemis qui portent le même uniforme. Le Major Henry 'Harry' Tombs, en charge d'une troupe de l'artillerie à cheval du Bengale, est immédiatement impliqué sur le terrain.

Tombs est un de ces soldats exemplaires dont les armées anciennes avaient tant besoin. Impeccable dans sa forte prestance, il montrera une bravoure indéfectible et une remarquable lucidité de décision dans l'action tout au long de sa carrière qu'il terminera avec le grade de Major General.

La Victoria Cross récompense son héroïsme dans une action défensive le 9 juillet 1857 pendant le siège de Delhi. Les rebelles attaquent le camp, si sournoisement qu'ils trompent le piquet d'infanterie. Le Second Lieutenant d'artillerie Hills reste seul à résister à l'ennemi. Il est désarçonné et n'a aucune chance de survivre dans le combat au corps à corps. Sous une très forte pluie, Tombs sort précipitamment de la tente du mess, prend un revolver et une épée et sauve par deux fois son subordonné.

Le camp a résisté. Dans son rapport, Tombs omet de mentionner ses propres exploits. Admiratif, le lieutenant-colonel rétablit dans tous ses détails la vérité héroïque et obtient la Victoria Cross pour Tombs et Hills.