30 déc. 2017

Les Beaux Fruits de Fede Galizia

Fille d'un peintre miniaturiste, Fede Galizia fait toute sa carrière à Milan. Son talent précoce est déjà reconnu à l'âge d'environ 12 ans, en 1586. Elle peint des portraits et des scènes de dévotion avec une grande attention portée aux détails réalistes.

Federico Borromeo devient archevêque de Milan en 1595. Il est un des plus grands incitateurs de l'histoire de l'art, pour qui Jan Brueghel l'Ancien crée en 1606 le thème de la nature morte de fleurs. Il crée en 1607 la bibliothèque Ambrosienne, inaugurée en 1609, pour promouvoir les valeurs humanistes.

Le cardinal donne à sa nouvelle bibliothèque la Canestra di frutta peinte par Caravaggio. Cette peinture non datée est un exemple très rare pour son temps d'une nature morte sans figure, sans doute créée par l'artiste comme un modello pour des détails dans des scènes de vanité.

Le 8 juillet 2015, Sotheby's a vendu pour £ 1,56M incluant premium une nature morte de fruits par Fede Galizia, huile sur panneau 31 x 43 cm monogrammée FG et datée 1607. Elle est la seule nature morte connue qui ait été datée par Fede Galizia. Quatre répliques sont listées.

La composition est d'une grande simplicité et d'une grande efficacité, avec des pêches dans une corbeille à pied en cristal et des coings sur la table. Un des coings est tranché. Bien mieux que les fleurs, ce thème permet l'étude de la texture et aussi de la lumière qui est réfléchie sur la peau des coings.

L'influence Milanaise est incontestable mais les natures mortes de Fede Galizia expriment sa tendance à un extrême réalisme, sans lien avec les vanités. Il est possible qu'elle ait choisi ce thème sans précédent pour éviter la concurrence avec les hommes dans les thèmes plus classiques. Elle ouvre la voie à Clara Peeters et Louyse Moillon. En dehors de ses clients, elle attire peu l'attention et la suite de son oeuvre n'est pas datable. Elle meurt célibataire en 1630.

Le 1er février à New York, Sotheby's vend une paire d'huiles sur panneaux 27 x 39 cm chacun, lot 20 estimé $ 2M. La composition est globalement similaire à l'exemple ci-dessus, avec sur chaque image des fruits dans une corbeille de porcelaine et sur un empierrement. La plus grande variété des fruits dominés par d'opulentes grappes de raisins et l'introduction d'une guêpe démontrent que cette paire est une évolution par rapport au modello séminal daté 1607.

L'extrême qualité de ces deux peintures laisse supposer qu'il s'agissait aussi de modelli et ils ont été conçus par l'artiste pour rester ensemble : une paire identique sur toile dans la même dimension dissociée par Sotheby's le 12 décembre 1984 était certainement une réplique.