4 déc. 2017

Portrait sur un Cheval Gris

George Stubbs n'est pas intéressé par l'art classique. Il préfère regarder la nature. Dans les années 1750 il se spécialise dans l'anatomie du cheval et pratique des dissections pour préparer ses dessins.

Le cheval est aussi un thème approprié pour plaire aux riches clients. Stubbs observe les bêtes au pré et sur les champs de course, seules ou par groupes, avec ou sans le cavalier ou le valet. Il les montre surtout dans des attitudes stables ou cabrées. Evitant ainsi les galops en gros plan, Stubbs ne tombe pas dans l'erreur des chevaux volants qui sera réfutée par les photographies de Muybridge.

Ensuite l'artiste améliore sa technique et diversifie ses thèmes. Il étudie une grande variété d'animaux ainsi que des scènes de chasse, cherche à améliorer la stabilité chimique de sa peinture et expose en 1782 à la Royal Academy quelques peintures à l'émail sur céramiques Wedgwood.

Le 30 juin 2016, Christie's a vendu pour £ 3,05M incluant premium une huile sur panneau d'acajou 80 x 99 cm peinte en 1778 montrant deux chevaux, un valet de chasse et un chien dans un paysage près d'un lac.

Le 7 décembre à Munich, Hampel vend une huile sur bois 61 x 71 cm peinte en 1781, lot 387 estimé € 1,8M. Cette scène montre un cavalier sur un cheval gris clair, dans un paysage comparable à l'exemple discuté ci-dessus. Cette image est connue par une plaque en Wedgwood faite en 1782 ou 1783 qui est considérée comme un auto-portrait. Le tweet ci-dessous montre un détail de la peinture de la prochaine vente.