9 janv. 2018

Bizzarrini avec Iso

Créée en 1939 par Renzo Rivolta, Iso fabrique les équipements ménagers de la marque Isothermos avant de s'intéresser aux motocyclettes. Iso est le concepteur de la très populaire Isetta dévoilée en 1953 au Salon de Turin.

En 1961, pour mettre fin à une contestation interne, Ferrari licencie cinq de ses plus brillants collaborateurs dont Giotto Bizzarrini qui avait été largement impliqué dans la 250 Testarossa et était alors en charge du développement de la 250 GTO. Bizzarrini crée aussitôt un cabinet de consultants. Rivolta profite de cette opportunité pour lancer en 1962 une GT avec un moteur Chevrolet Corvette et une carrosserie conçue par la Carrozzeria Bertone, le grand rival des carrossiers attitrés de Ferrari.

Rivolta vise dès 1963 le luxe et la course avec les coupés Iso Grifo A3/L (Lusso) et A3/C (Corsa). L'A3/L est carrossée par Bertone. Bizzarrini conçoit l'A3/C comme une rivale de la 250 GTO, plus basse, plus large, et esthétiquement plus accrocheuse dans le goût de Bertone. L'A3/C Stradale est la version routière de l'A3/C.

Pour être efficace, l'A3/C doit être légère. Ses tôles de la carrosserie assemblée par Drogo sont en duralumin, incompatible avec une soudure industrielle : elles sont rivetées comme pour la construction aéronautique.

Cette collaboration cesse en 1965. Selon l'accord de leur séparation, Bizzarrini maintient une A3/C routière par le modèle 5300 Strada de sa propre marque qui cesse en 1969. Iso Rivolta arrête la fabrication automobile en 1974.

Avec seulement 29 voitures construites, l'Iso Grifo A3/C est extrêmement rare. L'une d'elles avait été livrée en 1965 à Johnny Hallyday, le chanteur de rock qui était au faîte de sa gloire à 22 ans sous le sobriquet de L'Idole des Jeunes. Cette voiture en très bon état avec moins de 27 000 Km au compteur a conservé ses sièges d'origine en cuir noir. Elle est estimée € 2,5M à vendre par RM Sotheby's à Paris le 7 février, lot 142.