12 janv. 2018

Ferrari à Moteur Central

Pendant longtemps Enzo Ferrari ne voulait que des moteurs avant. Cette réticence est levée en 1963 avec la Ferrari 250 P, premier modèle de la marque avec un moteur V12 central. Elle est entrée dans la nomenclature Ferrari avec le chiffre 250 correspondant au volume par cylindre mais n'a rien en commun avec les 250 GT ou GTO. P signifie Prototype.

Quatre 250 P sont construites en 1963, carrossées en spyder par Fantuzzi. Leurs performances sont brillantes, à Sebring, au Nürburgring et au Mans où elles semblent conçues sur mesure pour la nouvelle catégorie P 3.0 et gagnent les 1ère et 3ème places toutes catégories.

En 1964 au Mans, Ferrari vise la catégorie P 5.0 et augmente ses volumes. Le dimensionnement des moteurs pour les courses d'endurance est un compromis entre la puissance et la maniabilité. Ferrari entre en parallèle dans cette compétition ses nouvelles 275 P à moteur 3,3 litres et 330 P à moteur 4 litres.

Trois des quatre 250 P de l'année précédente sont modifiées pendant la saison 1964. L'une d'elles transformée en 275 P obtient la toute dernière victoire de la Scuderia Ferrari au Mans avant que cette équipe d'usine se retire de cette compétition. Cette 250P/275P vendue l'année suivante à un privé participe encore à quelques compétitions avant d'entrer en 1970 dans la collection Bardinon.

Cette voiture n'a pas été accidentée ni retransformée et conserve son moteur 275 d'origine. Provenant de la succession Bardinon, elle sera vendue par Artcurial à Paris le 9 février, lot 87. Voici le lien vers le communiqué de presse.

Il n'y a plus de 250 P authentique. Les deux autres voitures transformées en 1964 sont maintenues en configuration 330 P et la seule voiture non modifiée a été très endommagée en 1966.

Ce modèle a cependant eu une continuation importante quand Ferrari l'a transformée en berlinette 250 LM, introduite au Salon de l'Auto de Paris en novembre 1963. Cette filiation confirme que la demande de Ferrari d'homologuer la 250 LM en catégorie GT par similitude avec la 250 GT était abusive.