17 janv. 2018

L'Action de l'Acier

Andrew Carnegie avait un don pour rendre profitable tout ce qu'il faisait. Profitant du développement du chemin de fer, il accumula une fortune colossale dans l'industrie de l'acier. Il ne s'est jamais départi de son opinion selon laquelle il est honteux de mourir riche.

Carnegie consacre ses dernières années à la philanthropie. Quand il meurt en 1919, il ne lui reste plus que 35 millions de dollars, qu'il lègue à des charités. Il avait dépensé 350 millions de dollars à des oeuvres pour la paix et la science incluant la création de 3000 bibliothèques publiques.

Carnegie prend sa retraite en 1901. Il vend ses entreprises à John Pierpont Morgan qui crée une société par actions, la United States Steel Corporation. Le prix total de cette cession est $ 480M parmi lesquels Carnegie reçoit à titre personnel $ 225M payés sous forme de gold bonds à 5 % pour 50 ans. La US Steel est capitalisée pour un total de 1,4 milliard de dollars.

Le 20 janvier à Würzburg, HWPH vend en un seul lot trois Gold Bonds attribués à Carnegie et ses oeuvres, lot 563 avec un prix de départ de € 25K. Voici le lien sur la plate-forme d'enchères Invaluable.

La pièce principale de ce lot est un gold bond de $ 100,000 émis à l'attention personnelle de Carnegie en 1901. Cinq revenue stamps sont collés au recto. Vient ensuite un gold bond de $ 20,000 émis en 1903, sans revenue stamp.

La pièce la plus récente est un gold bond de $ 100,000 émis en 1912 au bénéfice de la Andrew Carnegie Free Library of Carnegie, Pa et immédiatement annulé. Andrew Carnegie a annulé le même jour le bond de 1901 décrit ci-dessus et l'a signé au dos pour le joindre aux archives de la même bibliothèque. Le borough de Carnegie, Pa avait été incorporé à son nom en 1894 dans la banlieue de Pittsburgh.