11 févr. 2018

Jacqueline offerte à Rembrandt

Après une longue convalescence Pablo Picasso reprend ses pinceaux à la fin de 1966. Il ne peut plus fumer et a perdu sa capacité sexuelle. Il compense ce handicap par le thème du couple incluant sa femme Jacqueline nue dans différentes positions. Les distorsions cubistes sont désormais minimisées.

Pablo admire Rembrandt et Velazquez ainsi que la vitalité avec laquelle les hommes de leur époque ont été montrés. Il copie plusieurs fois dans son propre style une de ses images favorites, l'autoportrait gravé en 1636 de Rembrandt avec son épouse Saskia.

Le 27 février à Londres, Christie's vend Mousquetaire et nu assis, huile et peinture industrielle sur toile 130 x 97 cm peinte en avril 1967, lot 18 estimé £ 12M. Cette oeuvre avait été vendue pour £ 6,7M incluant premium le 18 juin 2007 dans la même salle de ventes. Il y a dix ans les oeuvres tardives de Picasso étaient moins recherchées.

Sur le côté droit l'homme dominateur à l'habit de mousquetaire est conforme au Rembrandt âgé de 30 ans, sans ressemblance avec Picasso. Il ne regarde pas son épouse.

Saskia avait 24 ans en 1636. Dans une attitude de femme soumise, elle était habillée comme les épouses de son temps. Picasso offre sa place à Jacqueline âgée de 41 ans. Picasso n'accepte plus de censure contre sa liberté créatrice : Jacqueline est outrageusement nue avec le sexe déplacé vers la cuisse pour être mieux exhibé au premier plan de l'image. Son regard de biais atteste qu'elle est offerte aux fantasmes de son vieux mari.

Pendant toute cette année Picasso développe aussi les portraits de mousquetaires non accompagnés, comme un symbole de virilité tout en restant conscient de l'illusion de sa fanfaronnade.