7 févr. 2018

La Dernière Etape de Guadagnini

Giovanni Battista Guadagnini est le meilleur luthier pendant les quatre décennies qui suivent la mort de Stradivari et de Guarneri del Gesu. Son apprentissage n'est pas documenté et il était encore récemment considéré comme un autodidacte. Il était né dans un village près de Crémone où son père Lorenzo n'était pas un fermier mais un artisan sous-traitant de Stradivari.

Cette nouvelle hypothèse est cohérente avec le fait que la structure des instruments faits par Giovanni Battista est très proche des Stradivarius. Sans doute conseillé par les meilleurs utilisateurs, Guadagnini pratique une amélioration continue comme avait fait Stradivari. De légers changements de forme apportent un son intense qui plait aux mélomanes de son époque et d'aujourd'hui et son vernis brun rougeâtre est un des meilleurs de tous les temps.

La carrière de Guadagnini se déroule successivement dans quatre villes, tout simplement parce qu'il fait en sorte de garder le contact direct ou indirect avec les meilleurs violonistes. Il suit Ferrari de Piacenza à Milan puis à Parme où il est protégé par le principal ministre du duc Philippe. Des changements politiques le poussent vers 1771 à Turin où il veut sans doute se rapprocher de Pugnani.

Il trouve à Turin le très jeune comte Cozio qui cherche à construire une exclusivité sur les instruments du quatuor. Dans un premier temps Cozio promeut Guadagnini comme l'ultime successeur de Stradivari. Ce qualificatif est cohérent avec l'hypothèse selon laquelle Guadagnini aurait appris son métier avec le vieux maître. Les instruments faits à Turin sont identifiés par l'étiquette "Joannes Baptista Guadagnini Cremonensis fecit Taurini. alumnus Antoni Stradivari", à considérer toutefois avec prudence parce qu'elle figure aussi sur des instruments posthumes.

Guadagnini produit beaucoup pendant sa période Turinoise. Un violon daté 1778 ayant appartenu à la pédagogue Dorothy DeLay a été vendu pour $ 1,39M incluant premium par Tarisio le 17 octobre 2013 sur une estimation de $ 800K. Le 22 février en ligne depuis New York, la même maison de ventes vend avec la même estimation au lot 157 un violon daté 1779, également en excellent état.