23 mars 2018

Le Cycle de Vie du Romanée-Conti

Le cycle de vie du vin inclut une maturation suivie d'une dégradation. Quelques bordeaux semblent indestructibles mais tous les bourgognes sont périssables à plus ou moins longue échéance.

Le Romanée-Conti Grand Cru, exclusivement géré par la Société Civile du Domaine de la Romanée-Conti, vient régulièrement au sommet de sa catégorie avec de nombreuses années sensationnelles. Sa rareté, environ 6000 bouteilles par an produites sur 1,8 hectares à Vosne-Romanée, accroît son prix.

Le début des années 2000 a vu un engouement pour le millésime exceptionnel 1985, qui par hasard était aussi l'année de l'acceptation des méthodes biologiques sur le domaine. Il entre maintenant dans sa phase d'obsolescence.

1990 a la même appréciation exceptionnelle que 1985, et 1988 et 1989 sont très légèrement en-dessous. Vers 2010 il a été observé que le 1988 avait une maturation plus lente et les prix des trois millésimes sont devenus équivalents. Il sont à boire maintenant.

Le millésime dominant aux enchères du Romanée-Conti Grand Cru est actuellement 1988. Une caisse de douze bouteilles a été vendue pour £ 198K incluant premium par Christie's le 21 septembre 2017 sur une estimation basse de £ 130K. Un lot similaire est estimé £ 160K à vendre par Bonhams à Londres le 5 avril, lot 259.

1999 qui peut déjà être bu et 2005 encore trop jeune sont des millésimes parfaits, cotés respectivement € 22 000 et 25 000 la bouteille pour le commerce de détail en France. D'autres années récentes sont excellentes. Les prix actuellement enregistrés aux enchères sur 1988, 1989 et 1990 seront largement dépassés par leurs successeurs dans quelques années.