30 mars 2018

Les Quatre Femmes du Professeur Koppitz

Formé comme photographe retoucheur, Rudolf Koppitz enseigne les techniques photographiques à Vienne à l'époque de la Wiener Werkstätte. Il préfère les expositions de groupes aux expositions solo et son approche personnelle est peu documentée.

Avec sa très jeune épouse Anna, Rudolf pratique la photo naturiste, incluant des auto-portraits. Ils expriment la beauté des corps sains et athlétiques dans la montagne.

En 1924 la photo intitulée Bewegungsstudie (Etude de mouvement) est son chef d'oeuvre. Elle met en scène quatre femmes. Les huit pieds nus sont arqués pour danser. La femme au premier plan est entièrement nue, le corps projeté vers l'arrière. Les trois autres sont vêtues de robes très sombres qui construisent un encadrement autour du nu.

Qui sont-elles ? Il a été supposé que l'acrobate nue était une danseuse du Wiener Staatsoper. Le même groupe apparaît à mi corps dans une tenue similaire dans une autre composition. Les visages plus rapprochés montrent une indéniable ressemblance des femmes entre elles. Combien y a-t-il de femmes différentes sur ces images ?

Le professeur essaye ses meilleures formules de laboratoire. Un tirage 56 x 42 cm annoté 'Combin Gummidruck' (combinaison de gommes) et numéroté 1 marque probablement le sommet du savoir-faire de Koppitz, avec de très rares nuances révélant les détails dans les robes noires. Cette photo est contemporaine des expériences de maîtrise du noir par d'autres artistes comme Steichen ou Strand.

Ce tirage est estimé $ 200K à vendre par Phillips à New York le 9 avril, lot 96.