3 mai 2018

Dispute pour des Pommes

Amateurs d'art, Leo Stein et sa soeur Gertrude arrivent à Paris en 1903. Ils partagent leur appartement où ils font croitre leur collection d'art moderne. En difficultés financières pendant sa Période Bleue, Picasso parvient à intéresser ces riches Américains qui tiennent un salon hebdomadaire.

Les années passent. Leo et Gertrude sont jaloux l'un de l'autre et leurs sensibilités divergent. Pendant que Leo admire la figuration naturaliste de Matisse et Renoir, Gertrude soutient le cubisme de Picasso et Gris. La présence permanente d'Alice auprès de Gertrude devient le prétexte de leur rupture définitive. Leo part pour l'Italie au début de 1914.

La séparation de leur très importante collection s'est passée presque facilement tant leurs goûts sont devenus différents. Une huile sur toile 13 x 26 cm par Cézanne focalise cependant leur antipathie. Leo la prend et Gertrude laisse une place vide sur le mur de son appartement.

Cette année-là Picasso est très occupé par le cubisme. Neuf ans plus tôt Leo et Gertrude admiraient la finesse de son dessin. Il ne rate pas cette nouvelle occasion pour montrer à Gertrude qu'il est comparable à Cézanne. La peinture perdue par Gertrude montrait cinq pommes. Pour Noël, Picasso offre et dédicace à Gertrude et Alice une pomme dans le style de Cézanne.

Alice avait conservé la collection de Gertrude. Après sa mort un consortium de six acheteurs privés créé par David Rockefeller achète les 47 oeuvres restantes incluant 38 par Picasso et quelques Gris. L'anecdote de la création de la Pomme lui fait attribuer une place de choix dans la vente de la collection Rockefeller par Christie's à New York. Cette gouache et aquarelle sur papier 14 x 18 cm estimée $ 1M est le lot 1 de la première vente de soirée, le 8 mai.