2 mai 2018

Gros Plan sur la Dormeuse Blonde

En mars 1932 Pablo Picasso peint sa muse Marie-Thérèse dans diverses situations et positions. Dans cette série qui culmine avec Le Rêve, il continue à pratiquer la déformation des visages et des corps qui caractérisait son style depuis les années 1920.

En juin et juillet une grande exposition rétrospective à la Galerie Georges Petit marque un tournant important dans la vie de Picasso. Olga n'a plus de doute : Picasso a une maîtresse. La conséquence est inattendue : désormais il n'a plus de raison de cacher le vrai visage de Marie-Thérèse.

Le 14 mai à New York, Sotheby's vend Le Repos, huile sur toile 46 x 46 cm datée 1932, lot 8 estimé $ 25M.

Une fois de plus Marie-Thérèse dort. Ce n'est pas un hasard. Selon l'artiste un sommeil paisible exhale l'innocence et exacerbe la beauté physique. Le visage de la muse est stylisé mais réaliste, et les cheveux sont blonds. Bien que le jour exact n'ait pas été inscrit par Picasso, cette oeuvre a probablement été créée pendant la seconde moitié de l'année.

Le portrait est limité à la tête en gros plan, posée derrière les mains entrecroisées. La bouche est entr'ouverte pour une douce respiration. Picasso offre sur cette image une harmonie de couleurs centrée sur la peau lilas. La passion de l'artiste lui permet en 1932 de créer des portraits presque vivants.

Je vous invite à regarder la video partagée par Sotheby's.