4 mai 2018

La Troisième Série de la TdF

La Ferrari 250 GT Berlinetta est mieux connue sous sa désignation non officielle 250 GT LWB TdF qui permet de la distinguer des modèles ultérieurs que son formidable succès a inspirés. Elle est lancée en 1956 pour la compétition Gran Turismo avec une carrosserie légère en aluminium conçue par Pininfarina et fabriquée par Scaglietti.

Quelques mois plus tard la carrosserie devient plus anguleuse et quatorze fentes d'aération ou louvers sont introduites de chaque côté sur la paroi latérale arrière de l'habitacle.

Le modèle 1957 est la troisième variante avec la quantité de louvers réduite à trois et l'introduction des phares couverts. 17 voitures sont construites.

La 15ème TdF de cette troisième série sort d'usine début 1958. Elle a participé à 22 compétitions aux mains d'un propriétaire soigneux. Elle reste une des plus authentiques TdF, entièrement matching numbers et authentifiée par Ferrari Classiche. Bien connue des amateurs de Ferrari anciennes elle n'a pas manqué de participer aux célébrations des 50ème, 60ème et 70ème anniversaires de la marque.

Cette TdF de troisième série est estimée € 7M à vendre par RM Sotheby's à Monaco le 12 mai, lot 167.

J'ai précédemment discuté dans cette chronique une très rare TdF de première série qui avait gagné le Tour de France 1956 avec de Portago, vendue pour $ 13,2M incluant premium par RM Sotheby's le 15 août 2015, et une TdF à quatorze louvers vendue pour $ 9,5M incluant premium par Gooding le 17 août 2013.