26 janv. 2021

Saint-Gaudens contre Barber

Las de la médiocrité artistique de la monnaie d'or américaine, le Président Roosevelt demande en janvier 1906 au sculpteur Augustus Saint-Gaudens de préparer un nouveau design inspiré du haut relief des monnaies antiques grecques qu'ils ont tous deux admirées dans les collections du Smithsonian.

Expérimenté dans la conception des médailles, Saint-Gaudens ne connaît rien à la production industrielle. La conduite du projet sera marquée par ses mauvaises relations avec le Chief engraver Charles Barber.

Le double aigle en Ultra High Relief préparé par Saint-Gaudens est illustré sur l'obvers d'une figure debout inspirée de la Victoire de Samothrace et sur le revers de l'aigle en vol de Gobrecht.

Le premier essai, en février 1907, est un échec : une des matrices casse, empêchant de terminer la quatrième pièce dont le bord ne sera pas imprimé. Après réparation de l'outillage et quelques modifications mineures, une deuxième campagne est effectuée au printemps, en deux variantes : plusieurs pièces ont une position inversée de l'inscription du bord.

Saint-Gaudens meurt en août 1907. Barber sait depuis le début que cet Ultra High Relief qui plait à Roosevelt est impossible à industrialiser. 361 667 doubles aigles sont enfin produits en décembre, réutilisant le dessin de Saint-Gaudens avec un relief aplani.. 

Le 31 décembre, une production supplémentaire de trois pièces UHR est effectuée à la demande du directeur de l'usine, portant à un total d'environ 16 pièces la quantité réalisée après la modification. Les quatre exemples ci-dessous appartiennent à cette population.

La meilleure pièce a été gradée PR69 par PCGS. Elle a été vendue pour $ 3M incluant premium par Heritage en novembre 2005 et pour $ 2,76M incluant premium par Stack's Bowers le 29 juin 2012.

Plusieurs pièces ont été gradées PR68. Une pièce gradée par PCGS a été vendue pour $ 1,84M incluant premium par Heritage en janvier 2007. Une pièce portant le poinçon des initiales ASG de Saint-Gaudens, gradée par PCGS, a été vendue pour $ 2,1M incluant premium par Heritage le 7 janvier 2015. Une pièce gradée par NGC a été vendue deux fois par Goldberg, pour $ 1,2M incluant premium en mai 1999 et pour $ 1,15M incluant premium en février 2003. Elle sera vendue par Heritage à Dallas le 19 février, lot 3802.

25 janv. 2021

Epée d'Honneur du Général Grant

VENTE PASSEE

Le Président Lincoln avait bien compris que la frontière entre le Kentucky et le Tennessee serait une des clés de la Guerre Civile. La neutralité du Kentucky ne tient pas longtemps : dès le 5 septembre 1861, un officier Confédéré tente une invasion.

Le brigadier général Ulysses S. Grant réagit le 6 septembre. Comme Lincoln, il a des racines dans le Kentucky. Il atteint Paducah avant les Sudistes, préservant le contrôle par l'Union du Mobile and Ohio Railroad et du trafic fluvial de la rivière Tennessee. Le 7 septembre, l'Assemblée Générale du Kentucky vote le maintien de cet Etat dans l'Union.

Grant multiplie les victoires et les promotions militaires. Le grade suprême, General in Chief of the Armies of the United States, lui est attribué par le Congrès le 2 mars 1864. Le mois suivant, ses amis du Kentucky reconnaissent cette exceptionnelle distinction en lui offrant une épée.

Réalisée par Henry Folsom, orfèvre et joaillier à St. Louis, cette arme somptueuse est centrée du monogramme en 36 diamants des initiales USG du général. La poignée en argent massif est une Victoire ailée tenant l'aigle Américain au-dessus de sa tête. La lame de 84 cm de long est incrustée de scènes de batailles.

L'épée a été conservée pendant cent ans par Grant et sa famille avec son fourreau et son étui d'origine monté en ivoire. Cet ensemble a été vendu en 1989 par Butterfield and Butterfield pour $ 330K (probablement incluant premium), un très haut prix pour l'époque, et pour $ 1,67M incluant premium par Heritage le 25 juin 2007, lot 72184.



24 janv. 2021

Joseph Brant par Gilbert Stuart

VENTE PASSEE

Les Mohawks, qui étaient une des six nations de la confédération Iroquoise, étaient établis dans le haut état de New York. 

Le capitaine Mohawk Joseph Brant fut un indéfectible allié des Britanniques dans les guerres contre les français puis contre les rebelles américains. Sa maîtrise de la langue anglaise lui permit de devenir le plus important négociateur de la cause Iroquoise, et il fut honoré à ce titre par le roi George III. Il était un pieux anglican. Brant est une altération du prénom donné par les blancs à son père.

Il fit deux séjours diplomatiques à Londres, en 1775-1776 et 1785-1786. Comme le Polynésien Omai dont Reynolds a fait le portrait en 1776, il suscitait la curiosité dans les salons aristocratiques, exploitant habilement sa personnalité de "bon sauvage" et n'hésitant pas à s'exhiber en public avec un costume Iroquois.

Son second séjour à Londres fait suite au traité de Paris de 1783, à cause duquel les britanniques ne pouvaient plus maintenir les promesses faites à leurs alliés Indiens. Joseph retrouve son seul ami blanc, le comte Percy, dont il avait été un compagnon d'armes pendant la campagne de New York en 1776. Percy accéda en 1786 au duché de Northumberland.

Percy, qui avait une forte personnalité, soutenait le peintre loyaliste américain Gilbert Stuart, en exil en Angleterre depuis 1775.

Un portrait de Joseph par Stuart, huile sur toile 76 x 61 cm, avait été commandé en 1786 par Northumberland. Resté dans la famille, il a été vendu par Sotheby's le 9 juillet 2014 pour £ 4,1M incluant premium sur une estimation basse de £ 1M, lot 21. Le guerrier Mohawk âgé de 43 ans a une haute coiffe à plumes et de grands ornements d'argent sur son habit. Son attitude droite et intelligente est en ligne avec sa mission diplomatique. L'image est partagée par Wikimedia.

Joseph Brant by Gilbert Stuart 1786 oil on canvas

La Cobra Personnelle de Carroll Shelby

VENTE PASSEE

AC Cobra est la marque des voitures assemblées par Shelby American de 1962 à 1967 avec des moteurs Ford sur des châssis roulants britanniques AC Cars. La montée en puissance aboutit en 1965 à la 427 Cobra avec un moteur de 7 litres (427 inches cubes) sur le nouveau châssis MkIII.

Les difficultés commencent : le MkIII n'obtient pas l'homologation pour la compétition en 1965. Shelby revoit son ambition à la baisse et transfère ses invendus en 427 S/C (semi-compétition).

La version purement routière de la MkIII 427 modèle 1965 est conçue avec un autre moteur Ford. L'échec de la version compétition n'est pas favorable commercialement au roadster, malgré ses performances excellentes dans sa catégorie. Le patron veut en acheter une.

La 427 Street Cobra CSX3178 est assemblée de janvier à mars 1966. Elle est livrée à domicile à Carroll Shelby qui l'utilisera régulièrement et ne s'en séparera jamais. Elle a conservé sa carrosserie et son châssis d'origine et a été repeinte dans sa rare couleur Charcoal Gray.

La Cobra personnelle de Carroll Shelby a été vendue pour $ 5,9M incluant premium par Mecum le 15 janvier 2021, lot F145. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.





23 janv. 2021

Monnaie d'Or de Cromwell

VENTE PASSEE

Oliver Cromwell prend en 1653 le titre de Lord Protector of the Commonwealth of England, Scotland and Ireland. La monnaie d'or et d'argent conçue pour le nouveau régime, datée 1656 et frappée pendant l'été de 1657, est un mélange de tradition et de modernisme.

L'équipe a déjà fait ses preuves. Le médailleur Thomas Simon était graveur en chef pour le feu roi Charles I. L'ingénieur Pierre Blondeau est venu de Paris à Londres en 1649 sur demande du Commonwealth pour mettre en place les techniques modernes de frappe de Warin. Pour que sa monnaie soit magnifique, Cromwell demande d'utiliser une presse à vis.

La demi-couronne est en argent, et la 20 shillings dénommée le broad est en or. Les valeurs ne sont pas marquées, ce qui laisse à penser qu'il s'agit de pièces d'essai.

L'illustration répond à la mégalomanie de Cromwell. Le Lord Protecteur est en profil en buste lauré d'empereur romain. Les inscriptions sont en latin, incluant la devise Pax quaeritur bello (cherchant la paix en faisant la guerre). Le revers est un blason couronné, témoignant de l'ambition monarchique du nouveau maître.

La pièce de 50 shillings à la date de 1656 est le seul cas de cette dénomination dans la monnaie britannique. Cette pièce d'essai ou de présentation a sans doute été réalisée en un seul lot de production comme piedfort du broad avec les mêmes matrices mais des planchettes plus épaisses. La tranche est inscrite contrairement à celle du broad qui est grainée, par précaution contre le clipping. Elle pèse 22,7 g pour un diamètre de 30 mm. Douze exemplaires environ ont survécu.

L'un d'eux, en état extrêmement beau sauf quelques marques mineures, a été vendu par Dix Noonan Webb le 21 janvier 2021 pour £ 470K incluant premium sur une estimation basse de £ 100K, lot 1142. Le lien vers le catalogue est dans le tweet.

Le projet de frappe de circulation des monnaies d'or et d'argent de Cromwell est annulé à sa mort en 1658.

Broadside d'Exeter de la Déclaration d'Indépendance

VENTE PASSEE

La divulgation du texte de la Déclaration d'Indépendance dans les treize Etats fondateurs est primordiale pour le succès de la révolution américaine. Elle utilise deux supports : les journaux, à partir du 9 juillet 1776, et les broadsides dont l'impression n'a pas eu besoin d'être datée.

Après le broadside d'origine préparé par Dunlap et distribué selon les ordres de Hancock, 14 éditions locales de broadsides sont connues, dont cinq sans identification de l'imprimeur. La comparaison avec les impressions des journaux permet de les attribuer. Au-delà du nombre de colonnes du texte, les experts recherchent les variantes typographiques.

Un broadside 50 x 40 cm en excellent état imprimé à Salem par E. Russell a été vendu pour $ 1,2M incluant premium par Sotheby's le 17 janvier 2018.

Un broadside anonyme à quatre colonnes imprimé selon le type de l'éphémère American Gazette éditée à Salem a été vendu pour $ 570K incluant premium par Sotheby's le 17 juin 2010.

Un broadside 50 x 38 cm anonyme à deux colonnes imprimé selon le type du New Hampshire Gazette et de l'Exeter Morning Chronicle a été vendu par Christie's le 21 janvier 2021 pour $ 990K incluant premium sur une estimation basse de $ 600K, lot 315. Il a longtemps appartenu à la famille d'un juge du New Hampshire qui en avait probablement été le destinataire officiel. Trois bords et trois coins sont déchirés et deux grosses brûlures affectent le texte sur le pli vertical central.

22 janv. 2021

Alakazam and Co

Le Pokémon 1st Edition Gaming Card Base Set, édité en 1999 par Wizards of the Coast, est complet s'il est composé des cartes 1 à 102 incluant les deux variantes de la 58, la Pikachu with yellow cheeks et la Pikachu with red cheeks qui était une erreur d'impression.

Ces cartes sont divisées en plusieurs groupes. 1 à 16 sont des figures de monstres en pleine activité, imprimées sur holofoil. Au numéro 4, Charizard est un des deux plus puissants de la série avec 120 hit points. 17 à 69 sont des cartes secondaires, 70 à 95 sont les Trainer qui définissent les actions du jeu, 96 à 102 définissent les différents types d'Energy.

Les paquets de onze cartes étaient composés d'une carte rare parmi les gammes 1 à 22 et 70 à 79, trois cartes moins rares et sept cartes courantes. La carte rare était une carte holographique dans approximativement un paquet sur trois. Les malins pesaient les paquets pour revendre sans les ouvrir ceux qui n'avaient pas de carte holographique.

Goldin vend au lot 33 dans une vente en ligne qui se termine le 30 janvier une collection complète incluant les deux 58. Chacune de ces 103 cartes a été gradée individuellement Gem Mint 10 par PSA.

20 janv. 2021

La Chaumière de Shi Tao par Fu Baoshi

VENTE PASSEE

Avant d'être un des plus éclectiques artistes chinois, Fu Baoshi avait été un historien d'art, spécialisé dans l'évolution des styles. Il trouve son maître à penser chez un peintre de paysages du début de l'époque Qing nommé Shi Tao. "Baoshi" signifie "celui qui intègre Shi". 

Les théories de Shi Tao établissent la liaison, qui intéressera aussi Lacan, entre le coup de pinceau élémentaire et l'universalité que peut atteindre l'oeuvre globale. Shi était influencé par le grand innovateur Bada Shanren (Zhu Da), avec qui il correspondait régulièrement. Shi travaille au trait et au lavis et dilue son encre pour obtenir des contrastes.

Shi Tao ne cherchait pas la gloire. Il termine sa vie dans une humble chaumière près de Yangzhou. Très éloigné géographiquement de Zhu, ils ne pouvaient pas se rencontrer. Quand Shi demande à Zhu d'illustrer son cottage, ce ne peut être que par l'imagination.

Pour le plus grand plaisir de son ami Xu Beihong, Fu passe à la pratique en 1942. Il imagine l'oeuvre que Zhu aurait pu faire pour Shi. Le premier plan est occupé par deux grands arbres, dans un flou impressionniste constitué de plusieurs densités de lavis. Plus loin, le dessin de la maison est plus net. Shi est debout dans l'entrée et regarde vers le haut pour s'imprégner de l'immensité de la nature.

Cette oeuvre sur papier de 58 cm de large est constituée de deux éléments : en bas, l'encre et couleurs par Fu, 84 cm de haut ; au-dessus, une calligraphie en deux parties par Xu, 23 cm de haut. Elle a été vendue pour RMB 138M incluant premium par China Guardian le 1er décembre 2020, lot 185. L'image est intégrée par China Daily dans la liste des meilleurs résultats d'enchères de l'art chinois en 2020.


Fleurs, Oiseaux et Paysages par Bada Shanren

VENTES PASSEES

Zhu Da était un lointain descendant de l'empereur Ming Hongwu. La prise de pouvoir par les Qing est une catastrophe pour sa famille. Pour se protéger, il devient moine et exhibe sa folie frénétique, pas forcément simulée.

Le temps passe. Zhu peut enfin quitter l'habit monastique et se consacrer à la peinture et à la calligraphie. En 1684 CE, âgé de 59 ans, il prend comme nom d'artiste Bada Shanren, qui se traduit par l'homme des huit grandes montagnes. Cela ne signifie rien, mais ces caractères évoquent avec une écriture stylisée les mots rire et pleur.

L'art de cet irréductible rebelle est sans précédent par ses thèmes et son style. Il dessine la nature par des petits détails insignifiants. Son dessin inclut systématiquement des contrastes d'encre et parfois même du flou. Sa remarquable liberté d'exécution influencera l'art moderne chinois.

Bada Shanren assemble souvent ses oeuvres dans des albums dont au moins une image est datée.

Un album de dix feuilles 24 x 38 cm fait en 1684 a été vendu pour HK$ 77M incluant premium par China Guardian le 13 mai 2016, lot 500. Neuf feuilles offrent une surface égale pour la calligraphie et l'image, la dixième est entièrement calligraphiée. La similitude de composition pour des sujets différents, par exemple l'oiseau et le poisson, montre l'importance apportée par l'artiste aux formes élémentaires dans cette phase de redémarrage.

Un album de dix-sept feuilles 30 x 22 cm fait en 1698 réunissant fleurs, oiseaux et paysages a été vendu pour HK$ 34M incluant premium par Christie's le 2 décembre 2008, lot 1938, et pour RMB 71M incluant premium par China Guardian le 1er décembre 2020, lot 290 illustré en troisième position dans le communiqué de presse d'après vente.

Un album de douze feuilles 29 x 20 cm fait en 1703 réunissant fleurs, oiseaux, poissons et fruits a été vendu pour $ 3,13M incluant premium par Sotheby's le 16 mars 2017, lot 844.


19 janv. 2021

Lettre à un Ami par Zhu Dunru

VENTE PASSEE

Officier militaire et poète, Zhu Dunru ne prend pas part aux évènements de la chute des Song du Nord en 1127 CE mais devient secrétaire de province à Shaoxing pour les Song du Sud et suit en 1135 CE la formation pour le jinshi, le plus haut degré des examens impériaux. Il meurt en 1159 CE, âgé de 78 ans.

L'activité littéraire connue de Zhu Dunru est uniquement constituée de poèmes à chanter, une forme qui avait été pratiquée précédemment par Su Shi, le plus important poète Song.

Une lettre autographe par Zhu Dunru a été vendue pour RMB 150M incluant premium par China Guardian le 1er décembre 2020, lot 279. L'image est partagée par China Daily dans leur liste des plus hautes enchères de 2020.

Cette lettre à un ami calligraphiée en écriture courante et cursive sur papier 35 x 46 cm est intitulée Kui Suo Tie, signifiant "il y a longtemps que je ne t'ai pas vu". Par le format et le nombre de ses mots répartis sur douze colonnes, c'est le plus important des quatre documents autographes survivants de ce poète.