29 déc. 2014

Brueghel du Paradis

Mort en 1569, Pieter Bruegel laissait deux très jeunes fils qui devinrent artistes à leur tour. Leurs carrières seront si différentes que l'aîné fut surnommé Brueghel d'Enfer et le plus jeune Brueghel du Paradis. Pieter Brueghel d'Enfer exploita les thèmes créés par son père et y fit des additions significatives.

Jan Brueghel fit un long séjour en Italie à l'époque où l'art baroque succédait au maniérisme. Il obtint le patronage du très jeune cardinal Federico Borromeo, qui devint archevêque de Milan en 1595. Plus intellectuel que théologien, le cardinal Borromeo sera en 1609 le fondateur de la Biblioteca Ambrosiana.

Inspiré par l'art et les paysages d'Italie, Jan Brueghel peignit vers 1594 ses premières vues du Paradis, avec un dessin souple et des couleurs plaisantes. Certainement conçues pour plaire au cardinal, elles montrent la variété des animaux dans leur proximité paradisiaque, en une interprétation très libre de la Création et de l'Arche. Le Paradis restera un de ses thèmes favoris tout au long de sa carrière.

Le 29 janvier à New York, Sotheby's vend une huile sur cuivre 27 x 36 cm, lot 54 estimé $ 3,5M. Datée 1596, cette peinture a probablement été réalisée juste avant le retour de Jan en Flandres la même année.

La scène est pleine de symboles. Les gentils animaux sont répartis entre l'avant-plan et l'arche où tous trouveront une place. De sages voyageurs prennent la même direction. Dans le fond de la scène, le village festif des pécheurs est une suite du célèbre style moral du père de l'artiste.