4 déc. 2014

La Rose Patriotique d'Emile Gallé

Emile Gallé était passionné par la nature en qui il voyait la source de toute vérité. Il maîtrisait le verre, le cristal, la céramique et le meuble et son oeuvre est extrêmement abondante. Il travaillait à Nancy, et sa sensibilité sociale l'éloignait de l'art officiel.

Sa verrerie réputée est le résultat d'une amélioration continue des techniques. Il décore les surfaces de verre avec des applications volumineuses qui apportent un réalisme tridimensionnel aux fleurs et aux fruits sans fragiliser la pièce. En 1898, il brevète la marquèterie de verre consistant à injecter de petites inclusions dans la pâte en fusion. Les pièces les plus importantes sont ciselées lorsque le travail du verre ou du cristal est achevé.

Avant l'époque industrielle de sa cristallerie, chaque oeuvre est unique mais il a des thèmes préférés pour des raisons littéraires, poétiques, sociales ou patriotiques. Autour de 1900, la rose de France illustre certaines de ses verreries les plus complexes. Cette Rosa gallica a la réputation d'être en France depuis des siècles, mais aussi d'avoir un territoire limité à une région proche de Metz qui fait alors partie de l'Alsace-Lorraine annexée par les Allemands.

Le 16 décembre à New York, Phillips vend un somptueux vase Rose de France, lot 116 estimé $ 400K. Haut de 44 cm, il a une forme double balustre avec deux renflements inégaux, le plus important étant au niveau de l'épaule.