22 févr. 2015

La Danse Cosmique de Shiva

Shiva est un dieu tout-puissant qui régit tout le cycle du cosmos depuis la création jusqu'à la destruction, et même au-delà jusqu'à la résurrection. Le 17 mars à New York, Christie's vend un bronze haut de 41 cm qui synthétise de façon très remarquable les attributs les plus importants de Shiva. Cette statuette est estimée $ 2M sans prix de réserve, lot 26.

Shiva est ici à la fois Nataraja et Gangadhara.

En Nataraja, il danse sur le démon nain Apasmarapurusha qu'il vient tout juste de terrasser, marquant ainsi la victoire finale contre l'ignorance. Le pied gauche est élégamment levé. Shiva a quatre bras, deux ayant une fonction organique tandis que les deux autres sont chargés de tenir les symboles cosmiques.

Les yeux de Shiva sont fermés et ne se rouvriront qu'à la fin du monde mais le troisième oeil de la sagesse intérieure commence à inciser le front.

En Gangadhara, il est la source et le maître du fleuve sacré dont les flots tombent de sa tête en une chevelure d'une superbe ondulation. La vie n'existe pas sans les bienfaits du Gange, et Shiva protège la vie contre les débordements du fleuve.

Les experts considèrent que cette oeuvre a été réalisée dans le sud de l'Inde au temps de la dynastie des Chalukyas de l'est. L'alliage a des caractéristiques archaïques et certains éléments incluant l'opulence de la chevelure et le bandeau de tête sont antérieurs à l'iconographie classique de la fin de l'ère Chola. Cette pièce a été réalisée il y a plus de 1000 ans, peut-être même 1200.