22 févr. 2015

Le Bodhisattva Népalais

Dans toutes les religions, les dieux doivent être vénérés mais sont bien intimidants. Dans le Bouddhisme, le bodhisattva résout ce paradoxe. Il est conçu comme un fidèle qui suit la bonne voie, à plusieurs niveaux dont le plus élaboré atteint la perfection d'une divinité.

Le bodhisattva Avalokiteshvara a été populaire sous différents noms dans tout le monde Bouddhiste. Les Népalais ont accueilli avec enthousiasme ce jeune homme charmant chargé de leur enseigner la pureté. Les bronzes Népalais le montrent en position debout avec un gros lotus en tige flottant derrière le bras gauche.

Avec sa main ouverte en signe de bienveillance, son torse nu et son visage concentré sur la méditation, Avalokiteshvara est en quelque sorte l'Apollon du Bouddhisme.

Un bronze doré haut de 45 cm réalisé au Népal il y a 700 à 800 ans a été vendu pour $ 2,5M incluant premium par Christie's le 20 mars 2012 sur une estimation basse de $ 250K.

Une pièce de conception très similaire haute de 63 cm est estimée $ 2M à vendre sans prix de réserve par Christie's à New York le 17 mars, lot 25.

Ce bronze doré offre un raffinement supplémentaire d'une grande importance. La couronne est centrée d'une fine figure assise d'Amitabha, le Bouddha du Nirvana, ne laissant aucun doute sur le rôle de guide joué par Avalokiteshvara pour mener les humains vers les dieux.