18 févr. 2015

Le Lignage Ngor

La tradition Sakya, une des quatre grandes tendances du Bouddhisme Tibétain, est indissociable du monastère de Ngor, créé par son premier abbé en 1073 de notre calendrier. Favorisant l'enseignement, Ngor a scrupuleusement maintenu l'hommage à ses meilleurs maîtres.

Ngor invite à la méditation autour de Rakta Yamari, le conquérant de la mort. Provenant peut-être des ateliers de Lhasa, la thangka en soie brodée vendue pour HK$ 350M incluant premium par Christie's le 26 novembre 2014 donnait le rôle central à Rakta Yamari, prouvant l'importance extrême de cette divinité à la fin du Bouddhisme médiéval.

Ngor produisait également des thangkas de très haute qualité. L'article Ngor lineage de Wikipedia est illustré par une thangka sur coton 135 x 117 cm de la fin du XVème siècle de notre calendrier. Il s'agit d'un honneur posthume rendu aux quatrième et sixième abbés qui occupent côte à côte la place prépondérante, entourés par des cartouches montrant les autres maîtres et certainement aussi Rakta Yamari.

Une autre thangka de Ngor à la détrempe sur drap, 86 x 73 cm pour l'image d'origine et 130 x 83 cm hors tout, est estimée $ 800K à vendre par Bonhams à New York le 16 mars, lot 15. Les couleurs pures sont restées très fraîches.

Les deux figures centrales sont maintenant les neuvième et dixième abbés. Une inscription de bienvenue à l'accession du onzième abbé permet de dater cette oeuvre autour de 1557 de notre calendrier. Sa composition est similaire à celle de la thangka des quatrième et sixième abbés, apportant une remarquable démonstration du maintien des traditions dans le lignage Ngor.