11 févr. 2015

Un Prototype Gretsch pour Chet Atkins

Pendant que Les Paul introduisait la guitare électrique pour les larges audiences de la radio et de la télévision, son collègue Chet Atkins développait la musique country à Nashville, Tennessee. Atkins était un virtuose connu pour l'exceptionnelle agilité de ses doigts.

Les modèles de guitare Les Paul créés par Gibson donnèrent l'idée à la marque Gretsch de proposer à Atkins d'utiliser son nom. Gretsch a les mêmes objectifs que son concurrent : améliorer la sonorité, supprimer le larsen, préparer la production de masse.

Le premier modèle Gretsch 6120 utilisant le nom de Chet Atkins est encore une guitare creuse. Une amélioration est effectuée avec la 6120 à capot scellé, modèle intermédiaire par rapport à la 6121 à corps solide.

Deux prototypes à capot scellé sont réalisés par Gretsch pour Atkins. Le premier, lourd et peu maniable, ne convient pas. Le second, réalisé en 1956, résout cette anomalie tout en restant très épaisse mais convient au virtuose qui l'utilisera fréquemment jusqu'à la fin de la décennie.

Ce second prototype sealed top surnommé Dark Eyes est noir pour mieux établir la comparaison avec la Black Beauty de Gibson et Les Paul. Les deux instruments, provenant tous deux de la collection du luthier Tom Doyle, sont à vendre par Guernsey's à New York le 19 février. Dark Eyes est le lot 16 sur le catalogue de la plate-forme d'enchères LiveAuctioneers.

Je vous invite à jouer la vidéo partagée en 2013 par Tom Doyle sur YouTube pour raconter l'importance de Dark Eyes dans l'histoire de la guitare.