25 mars 2015

Une Anthologie de Techniques sur un Vase Qianlong

Toutes les techniques étaient utilisées pour réaliser les plus beaux vases pouvant plaire à l'empereur Qianlong. Lorsqu'elles étaient mixées, l'artiste gardait toujours l'objectif d'offrir un vase parfait pour la vue et le toucher.

Le 7 avril à Hong Kong, Sotheby's vend un vase aux garçons, lot 3616 estimé HK$ 50M. Cette pièce de 44 cm de haut est à elle seule une anthologie de la céramique Qing, avec la seule exception qu'elle n'est pas réticulée.

La forme est complexe mais de parfait équilibre, avec un corps ovoïde entre un col et une base en quatre panneaux cintrés séparés par des angles vifs.

Le col et la base sont finis par une glaçure céladon vert de mer qui est une des couleurs les plus raffinées de la porcelaine Chinoise et une des glaçures les plus difficiles à réaliser. Les pièces céladon étaient appréciées comme support à des ciselures en haut ou bas relief qui rappellent à l'observateur moderne que le plaisir du toucher est une caractéristique des meilleures porcelaines de Chine.

Le corps ovoïde est traité au bleu de cobalt sous glaçure, par-dessus lequel ont été insérées quatre grandes images en émaux de la famille rose, la meilleure palette de la porcelaine Chinoise. La dorure est largement utilisée également, pour la marque impériale sous la base, pour l'encadrement des images et pour les anses dragons.

L'illustration est sur le thème des jeunes garçons jouant. Bien que le vase ne puisse pas être daté, on notera que l'empereur Qianlong avait promu pendant la 8ème année de son règne, 1743 de notre calendrier, une variété de thèmes narratifs destinés à être utilisés à l'occasion des fêtes, rompant ainsi avec une tradition qui après les Yuan était devenue essentiellement décorative.