29 avr. 2015

Rêve sur le Marécage

Peter Doig trouve un thème prolifique d'inspiration dans une scène terrible du film Vendredi 13, qui se révèle être un cauchemar dans la suite de l'histoire. L'image du marécage au clair de lune juste avant ou juste après le crime pose déjà la question de la relation de l'être humain avec la nature.

Comme la mare aux nymphéas de Monet, l'image inclut à la fois la rive du lac et son reflet dans l'eau. Le canot blanc et son propre reflet sont trop étincelants pour que leur lumière vienne de la lune. Son éclairage intense est interne, montrant bien qu'il est le dernier élément subsistant de la civilisation humaine.

Le 11 mai à New York, Christie's vend Swamped, huile sur toile 197 x 241 cm peinte en 1990, lot 5A. Le communiqué de presse publié le 24 avril par la maison de ventes indique qu'elle attend un record pour cette importante peinture, avec un prix autour de $ 20M.

Le 7 février 2007, Sotheby's avait vendu pour £ 5,7M incluant premium sur une estimation basse de £ 800K une autre peinture de dimensions similaires, sans doute ultérieure puisque datée 1990-1991 avec un titre, White canoe, qui ne se réfère plus directement à l'inspiration cinématographique de la série.

Ce jour-là, le marché de l'art poussait au plus haut niveau ce jeune artiste qui travaille avec un soin méticuleux sur de grandes surfaces tout en assimilant les apports techniques des grands maîtres de son siècle incluant Klimt, Pollock et Richter.

La suite de son oeuvre est variée, avec un fil conducteur qui questionne et critique le rôle de l'humanité et la décadence de ses traces incongrues dans la nature. Doig admet volontiers son admiration pour Hopper. Il est un des plus importants et originaux artistes contemporains.