19 avr. 2015

Un Eté aux Champs

L'impressionnisme vu par Monet n'est pas seulement une nouvelle technique adaptée à la peinture des paysages. C'est aussi un mode de vie, éloigné le plus possible des conventions sociales et préférant les plaisirs de la campagne au bruit étourdissant de la ville.

Monet s'est éloigné de Paris. Il s'installe en 1883 à Giverny avec Alice et les huit enfants de cette famille recomposée. La période difficile qui avait suivi la mort de Camille est enfin terminée.

La vie au village est un enchantement pour Monet. Pendant le dur hiver 1885, l'observation du givre mène le peintre à une interprétation directe des couleurs changeantes de la nature.

Ensuite vient l'été. Claude et Alice aiment terminer la journée dans le pré séparé de leur jardin par un ruisseau bordé de peupliers. La moisson est effectuée et les meules de foin attendent l'entrée en grange.

Le 14 mai à New York, Christie's vend une huile sur toile 65 x 81 cm datée 1885, lot 15C estimée $ 12M.

La composition est équilibrée, comme toujours. Une ombre s'approche du pied des meules inondées de soleil. Dans cette ombre douce, à mi distance entre la position de l'artiste et les peupliers, la femme et les trois jeunes enfants transforment ce paysage tranquille en une scène de bonheur intime.