26 juin 2016

La Mythologie dans le Goût de Cellini

Le baron Lionel de Rothschild révèle une extravagante pièce d'orfèvrerie de grand luxe à l'Exposition Universelle de Londres en 1862. Cette coupe en or émaillé qui n'a pas d'histoire connue avait probablement été collectée par son grand-père. Elle est identifiée sous le nom d'Orpheus Cup. Elle est composée de trois parties : la tige, le bol et le couvercle, pour une hauteur totale de 18 cm.

Le couvercle en ronde bosse est une scène foisonnante sur le thème du Mont Parnasse, dominée par Diane et Orphée et complétée par des putti et par les animaux charmés par la lyre du musicien. La tige montre Atlas agenouillé sur un tertre où grouillent les animaux rampants. Entre les deux, les deux faces du bol sont décorées à la peinture d'émail, respectivement d'une scène d'Ovide et d'une scène de chasse.

Selon la sensibilité du milieu du XIXème siècle, cette coupe doit être attribuée à Benvenuto Cellini avec plusieurs arguments : la mythologie, l'extrême densité des personnages, l'utilisation de l'émail sur l'or. Peu après l'exposition, le baron Lionel renonce à cette attribution.

L'habitude de fondre les pièces anciennes d'orfèvrerie laisse bien peu d'éléments comparatifs pour définir le lieu et la date de sa création et même son utilisation d'origine. Une similitude apparaît cependant avec une coupe sans couvercle conservée au Rijksmuseum : la figure d'Orphée constituant la tige et les animaux et putti qui entourent le poète ont probablement la même origine que les éléments similaires de l'Orpheus Cup.

La solution de ce mystère n'est pas trouvée mais viendra de la nouvelle hypothèse selon laquelle les trois éléments sont composites, ce qui est tout à fait plausible pour une pièce d'orfèvrerie.

Un poinçon sur un autre bol émaillé offrant également des similitudes mène à une origine à Augsbourg au milieu du XVIIème siècle, une date cohérente avec l'iconographie du bol mais trop récente pour la ronde bosse. Il est possible qu'un artisan d'Allemagne du Sud ait réuni le couvercle et la tige de l'Orpheus Cup ainsi que la tige de la coupe du Rijksmuseum et équipé les deux bols vers 1650 avec ces éléments réalisés vers 1580 par un de ses prédécesseurs.

La Rothschild Orpheus Cup est estimée £ 600K à vendre par Sotheby's à Londres le 6 juillet, lot 8.