12 juin 2016

L'Espace de la Femme Couchée

Le choc horrifiant constitué par la seconde guerre mondiale marque un point de non-retour dans l'histoire. La société et l'art doivent se reconstruire avec des solutions nouvelles libres de références au passé.

En 1949 l'Angleterre veut démontrer son aptitude à redémarrer en organisant un Festival of Britain qui se tiendra à Londres en 1951. Une sculpture monumentale est commandée à Henry Moore dont l'art apparaît à juste titre comme une audace et une rupture. L'artiste prend très au sérieux cette invitation à créer un chef d'oeuvre et tout le développement de ce projet est filmé par un cameraman.

En simplifiant les formes, Brancusi laissait assimiler sa sculpture au cubisme. Les peintres avaient tenté de mélanger la figure humaine, le paysage et la nature morte en une sorte d'abstraction qui n'osait pas avouer cette qualification. Ils disposaient de la couleur. Moore, sculpteur, utilisera l'évidement.

Il reconnaissait lui-même comme une de ses réussites majeures la Reclining figure du festival de 1951. La forme d'une femme est reconnaissable. Elle est couchée et se redresse en prenant position sur ses avant-bras, les jambes ont une position réaliste mais le ventre est réduit à une armature. Elle n'est plus une femme mais une harmonie entre la matière et l'espace.

A partir de l'original en plâtre, ce monument de parc de 2,30 m de long d'une esthétique très innovante pour son temps a été édité en bronze en cinq exemplaires plus une épreuve d'artiste. L'un de ces bronzes a été vendu pour £ 19M incluant premium par Christie's à Londres le 7 février 2012. Un autre exemplaire avec une patine brun foncé similaire est attendu dans la même salle de ventes le 30 juin. Il est estimé £ 15M, lot 8.