6 août 2016

Un Spyder Porsche à Zandvoort

Depuis les années 1950, Porsche atteint le succès en compétition avec des voitures résolument différentes de leurs concurrentes, qui suscitent la fidélité de certains pilotes à la marque. De 1957 jusqu'à sa mort en 1964, Carel De Beaufort n'a quasiment utilisé que des Porsche.

Sortie en 1953, la Porsche 550 Spyder est efficace et agile avec son petit moteur de 1,5 litres. Porsche a fait un bon choix car cette catégorie de faibles volumes est peu dérangée par les changements de règlements qui font suite à la la catastrophe de 1955 au Mans.

L'amélioration continue est déjà une des forces de Porsche. En 1956, le Spyder 550A offre un châssis à la fois léger et rigide, avec une répartition des masses soigneusement étudiée pour améliorer la tenue de route. Elle a la réputation d'être très agréable à conduire.

Quarante 550A sont construites, carrossées en monoplace ou en biplace. L'avant-dernière est vendue en avril 1958 à De Beaufort qui l'utilise intensément en compétition.

En mai, De Beaufort a l'audace d'engager son petit spyder dans le Grand Prix de Hollande de Formule 1 à Zandvoort. Il termine en dernière position à six tours derrière le vainqueur. Pendant ce temps, Porsche a développé le modèle 718 que De Beaufort utilisera désormais de façon plus logique pour la Formule 1.

Cette 550A est estimée $ 5M à vendre par Gooding à Pebble Beach le 20 août, lot 042. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.