13 août 2016

Une Ceinture dans la Jungle

Le retour de Muhammad Ali au plus haut niveau après sa destitution par les organismes WBC et WBA marque le triomphe de son opiniâtreté sportive. Comme en 1964 lors de son premier combat contre Liston, Ali n'apparaît pas comme le favori.

Après avoir été autorisé à reprendre les gants, Ali doit se confronter à trois adversaires redoutables. Joe Frazier a réunifié le titre en 1970 et l'a perdu en janvier 1973 face à George Foreman. Ali a perdu face à Frazier en 1971 puis début 1973 successivement face à Foreman et à Ken Norton.

Un match revanche est gagné par Ali contre Norton en septembre 1973 et contre Frazier en janvier 1974. Ali redevient crédible au plus haut niveau mais Foreman, physiquement impressionnant, semble imbattable. Alors apparaît Don King, un promoteur de boxe qui entreprend d'organiser le championnat poids lourds entre George Foreman, tenant du titre, et Muhammad Ali, le challenger.

Il n'y a pas de limite pour l'ambitieux Don King. Chacun des combattants exige $ 5M : King les trouve en alléchant le président et futur maréchal Mobutu par l'idée d'une promotion internationale de cet évènement pour le Zaïre. Le match a lieu à Kinshasa le 30 octobre 1974 et reste dans les annales de la boxe sous le nom de Rumble in the Jungle.

Foreman est le plus musclé mais la stratégie d'Ali est astucieuse. Il répand avant le match de fausses informations sur le style de boxe qu'il a choisi d'utiliser. Foreman cogne vite et fort mais son point faible est l'endurance. Sur le ring, Ali épuise Foreman par sa mobilité. Il redevient champion du monde poids lourds WBC et WBA par un knock out au 8ème round.

Le 10 septembre à Dallas, Heritage vend la ceinture de champion du monde poids lourds WBC décernée à Muhammad Ali après le match de Kinshasa, lot 50040 offert avec un guide value de $ 600K.