16 févr. 2018

Le Festival des Masses

Le Festival d'Arirang est organisé régulièrement à Pyongyang pour exalter le patriotisme Nord-Coréen. Il est à la fois collectiviste et populaire : les acteurs sont aussi les spectateurs et chaque participant a répété pendant des mois les gestes à exécuter pour se confondre totalement dans la masse. Il ne peut rien exister de semblable, nulle part.

Au sol les dizaines de milliers de gymnastes coordonnent leurs gestes rapides pour construire des figures globales d'une grande simplicité géométrique et d'une grande beauté. Dans les gradins des dizaines de milliers de spectateurs ou d'enfants brandissent des pancartes de couleurs, constituant tour à tour les différents symboles visuels du régime Nord-Coréen.

Ces personnes n'ont pas d'existence individuelle. En termes de chimie, ils sont les atomes d'un unique matériau. En termes de typographie, ils sont les points de l'image. Dans les vidéos d'Arirang il est impossible de discerner une caractéristique spécifique d'un gymnaste, ni dans le geste ni dans le costume. Il n'y a aucun chef visible dans leur chorégraphie parfaite.

En 2007 Andreas Gursky assiste à la cérémonie d'ouverture d'Arirang. Sa technique de reconstruction d'une image globale à partir de photos successivement focalisées sur les différentes distances offre une netteté totale et sans distorsion depuis le premier plan jusqu'à l'arrière-plan.

Gursky a édité cinq opus sur Arirang. Parmi eux Pyongyang II est un diptyque montrant un mouvement militaire avec en arrière plan le symbole des oiseaux sur une vue et de l'arme à feu sur l'autre. L'un de ces diptyques a été vendu pour £ 830K incluant premium par Christie's le 14 février 2012.

Pyongyang I, III, IV et V sont des vues uniques montrant des figures de gymnastique ou des effets de masses. Un Pyongyang IV 304 x 205 cm a été vendu pour £ 1,33M incluant premium par Sotheby's le 15 octobre 2010. Un Pyongyang V 307 x 219 cm a été vendu pour £ 1,08M incluant premium le 30 juin 2014 également par Sotheby's.

Pyongyang III est la seule vue unique panoramique, 206 x 422 cm. Dans une phase où l'arrière-plan est inactif, il offre une composition en bandes horizontales qui ressemble vu de loin au chef d'oeuvre de l'artiste, le Rhein II de 1999. Un exemplaire est estimé $ 600K à vendre par Christie's à New York le 1er mars, lot 271.