25 mars 2018

L'Agenda de Peter Beard

La famille de Peter Beard avait fait fortune dans les chemins de fer et le tabac. Il choisit de mener une double carrière de photographe, mondain en Amérique et défenseur des espèces menacées au Kenya. Il publie en 1965 un livre de photos intitulé The End of the Game qui est un hurlement militant contre les massacres d'animaux.

Sa vie personnelle est compliquée. Sa troisième femme Nejma Beard épousée en 1986 parvient à gérer sa carrière tout en laissant libre cours à sa créativité. A partir de 1992 Peter Beard rassemble ses fantasmes dans des collages de très grande dimension.

Sa technique mixte utilise des tirages de ses propres photos et des éléments disparates comme le sang, les plumes, la peau de serpent, les coupures de journaux et divers objets d'usage courant qui font de lui un suiveur de Rauschenberg et exhibent la profusion de son processus mental. L'oeuvre inclut généralement de longs textes autographes à la périphérie des images.

Le titre Heart Attack City est utilisé pour plusieurs opus. L'image est constituée comme la double page ouverte d'un agenda géant. A gauche, une photo de Marilyn Monroe hilare est balafrée avec du sang. A droite, un grand nombre de photos abstraites sont des vues aériennes d'os dans un charnier d'éléphants en 1972.

L'agenda est collé sur une surface illustrée sur les quatre côtés avec la même abondance. Un assemblage 129 x 217 cm hors tout réalisé en 1998 a été vendu pour £ 435K incluant premium par Christie's le 20 mai 2016.

Le 9 avril à New York, Phillips vend une oeuvre 140 x 217 cm dont la contribution photographique est datée 1972. L'assemblage non daté a été réalisé sur un fond d'aquarelle réalisé par son équipe Kenyane en une iconographie à la fois naïve et abondante qui apporte à l'ensemble un optimisme inattendu. Elle est estimée $ 500K, lot 150. Le terme 'visually omnivorous' utilisé par la maison de ventes pour caractériser l'artiste est bien ciblé.