27 mars 2018

L'Electeur de la Réforme

Lucas Cranach devient en 1504 peintre de la cour de Saxe à Wittenberg. Il sera jusqu'à sa mort 49 ans plus tard un dévoué collaborateur de trois électeurs successifs, suivant le déplacement à Weimar de la cour du dernier d'entre eux. Il réalise de très nombreux portraits de la famille électorale sans délaisser ses autres thèmes.

Le premier des trois électeurs, Frédéric le Sage, est célèbre par sa tolérance envers Luther. Cranach est enthousiasmé par la Réforme et devient désormais étroitement lié avec Luther.

Les évènements familiaux de la cour de Saxe sont célébrés par des portraits à mi-corps en habits splendides. En 1525 Frédéric est succédé par son frère Jean qui intensifie sa politique pro-Luthérienne. L'année suivante il organise les fiançailles de son fils et héritier Jean-Frédéric avec Sibylle de Clèves. Le mariage a lieu en 1527. Le portrait par Cranach de la princesse alors âgée de 15 ans a été vendu pour $ 7,7M incluant premium par Christie's le 15 avril 2008.

Jean-Frédéric succède à Jean en 1532 et confirme son engagement pour la Réforme. Il commande à Cranach et à son atelier une grande quantité de portraits posthumes de ses deux prédécesseurs pour servir de cadeaux diplomatiques.

Le 19 avril à New York, Christie's vend un portrait de Jean-Frédéric, huile sur panneau 63 x 40 cm, lot 7 estimé $ 1M. La peinture n'est ni datée ni signée et a fait l'objet de repentirs d'artiste pour perfectionner la ressemblance ou la dignité du visage. Elle peut être un modello peint par le maître après l'accession au pouvoir du modèle pour préparer la réalisation de copies par l'atelier.

Cette oeuvre avait disparu pendant les persécutions Nazies. Elle vient de refaire surface et a été restituée à la famille spoliée avec l'aide de Christie's.