30 avr. 2018

Génie Inconnu à Los Angeles

En mars 1983 Larry Gagosian expose des oeuvres de Jean-Michel Basquiat dans sa galerie à West Hollywood. Quelques mois plus tard l'artiste tente l'aventure Californienne et installe son atelier à Venice. Il échappe ainsi temporairement à New York où il ressentait la difficulté de transformer son talent en une gloire durable. Basquiat se mêle peu à la vie mondaine : il est venu à Los Angeles pour travailler.

Une nuit dans la cour de son atelier, Jean-Michel rencontre un clochard. La palissade n'avait donc servi à rien. Elle serait plus utile comme support de ses peintures. Il la démonte et réutilise les lattes jusqu'à épuisement de cette source. C'est un moyen simple et astucieux de donner à son travail une caractéristique supplémentaire du street art. Plus tard à New York il achètera des planches pour continuer cette nouvelle pratique en incluant des tags.

Le 17 mai à New York, Phillips vend au lot 5 Flexible, acrylique et oilstick 259 x 191 cm peint à Venice en 1984 sur bois horizontalement parqueté.

Le personnage Africain-Américain plus grand que nature à la peau transparente est un alter ego de Jean-Michel. L'avant-bras gauche est démesurément allongé pour rejoindre la main droite en formant un cadre au-dessus de la tête. La tête très droite est fière, exprimant l'envie de gloire de l'artiste.

Flexible est le chef d'oeuvre de cette phase de transition. Une photo de 1986 montre l'artiste assis sur un cube décoré avec en fond d'atelier l'imposant Flexible. Cette peinture a été conservée jusqu'à maintenant dans sa succession par ses soeurs. Le communiqué de presse du 28 mars annonce une estimation au-delà de $ 20M. L'image est partagée par WikiArt "for fair fuse" sous copyright de Jean-Michel Basquiat.